La Grappa

Amitié Fraternité Grappa
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chomsky Again'n'again

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tremayne Crow
Et pour quelques piastres...
avatar

Nombre de messages : 1502
Date d'inscription : 02/03/2008

MessageSujet: Chomsky Again'n'again   Jeu 4 Déc 2008 - 11:26

Comme vous mettez dans la galère ce pauvre Hubert comme des enfoirés et que je suis sympa, je recrée un post qui recolle au sujet, sans les chieurs et les vieux cons. Very Happy

Mort aux vieux loups de mer (séniles) (et chiants) (et gâteux) (et à enfermer) (voire à ostraciser) (etc...) !!
Trevizo on dit abcès ! Pas Apçet ! Sombre immigré de vénétie ! Et le salut romain je ne le fais à personne ! ON ME le fait !!! Je suis le Général Lee Crow et... oups je me trompe de forum... Razz

Comme je reviens d'un cours où l'on m'a soutenu pendant une heure les bienfaits que Mussolini a apporté à l'agriculture italienne, qu'on lui doit le drainage des marais pontins, tout ça... un type bien cet homme !
Finalement, Mussolini, y disait pas que des conneries ! Razz Razz Razz

votez Lepen quoi, soyez sympas ! Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hubert le galerien

avatar

Nombre de messages : 135
Date d'inscription : 21/07/2008

MessageSujet: Re: Chomsky Again'n'again   Jeu 4 Déc 2008 - 12:13

Mouais.
Suffit avec benito, adolf et consorts, ils sont tous crévés et c'est tant mieux.

Sur qu'il y a plus interressant comme débat
Vérifions donc si la grappa est si consensuelle.

Pour ma part je n'ai rien contre la mondialisation, c'est meme à mon avis le seul moyen de faire vivre décemment la majeure partie de la population.

Seulement pour cela toutes les structure aussi bien financières que productives (je pense à l'éloignement géographique entre offre et demande) devront etre réorganisées globalement. La mondialisation oui, la déreglementation nan.

Il est clair que le système qui régit le monde actuellement est dans une impasse. L'ONU en 2000 affichait l'objectif de reduire la pauvreté de moitié à l'horizon 2015. En 2008 la pauvreté à doublé par rapport à 2000. 1/6 de la population mondiale vit sous le seuil de pauvreté et le mouvement démographique accélère la manoeuvre.

Un exemple parmis tant d'autre, car nous sommes faces à la crise financière, la crise alimentaire, bientot la crise énergétique et climatique.

On pourra surmonter ces épreuves seulement en réformant la gestion globale des ressources et des besoins. Vaste sujet s'il en est.

Beaucoup de solution existes, durs à appliquer mais nécessaires.
Je vous renvoie à Jancovici, le Marianne de ce mois offre aussi des alternatives, le mouvement politique Utopia (que j'étudie en ce moment et que je voulais soumettre à Fantchou pour les ref, va voir leur site stp).....



Donnez votre avis, le tien Mcso m'interresse particulièrement car au hasard de tes interventions j'ai l'impression que aurais tendance à proner le communautarisme (note l'emploi du conditionnel, c'est un vague ressenti dont je ne sais s'il est justifié) et cela me surprend car je ne vois pas en quoi cela ferait avancer le chmilblik.


J'attends vos réactions consensuelles ou pas mais essayons de nous comprendre plutot que de nous insulter. Amen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lafleur
Chevaliers de la Plume Noire


Nombre de messages : 505
Age : 37
Nationalité : Pirate !!
Date d'inscription : 15/01/2008

MessageSujet: Re: Chomsky Again'n'again   Jeu 4 Déc 2008 - 13:26

Amen... donc le sifflard et le calendos si tu veux discutailler, pas une grenouille de benitier. Wink

Sinon, je ne sais pas trop si la mondialisation peut etre une solution.

Prenons un exemple: l'energie. C'est bien beau les energies renouvellables et tout ca. Mais cela represente une part tellement infime dans la consommation energetique mondiale que ce ne sont a priori pas des solution viables "en masse". Finalement la seule solution que je voie c'est de consommer moins ET local. Car on ne voit peut-etre pas toute l'energie qui a ete depensee pour nous permettre d'acheter un fruit, une assiette, un meuble ou un telephone pas cher car venant de loin. J'ai tendance a penser que le circulation rapide des marchandises (ainsi que des personnes...) est une des plus grosses causes de notre depense faramineuse d'energie. Et la mondialisation joue a fond vers une augmentation de ce phenomene.

Du coup j'en arrive a reconsiderer une phrase que je trouvais tres tres con: "cultiver votre jardin". Bon pour moi ce serait plus: cultiver les jardins alentours, mais bon, j'ai l'impression que notre reduction de consommation se fera par une reduction de la mobilite.. et donc de la mondialisation !!

_________________
"Il faut avoir vécu dans cet isoloir qu'on appelle une Assemblée nationale, pour concevoir comment les hommes qui ignorent le plus completement l'état d'un pays sont presque toujours ceux qui le représentent." Proudhon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hubert le galerien

avatar

Nombre de messages : 135
Date d'inscription : 21/07/2008

MessageSujet: Re: Chomsky Again'n'again   Jeu 4 Déc 2008 - 13:57

Bien d'accord, il faudrait cantonner les échanges (pour les produits de bases au moins) aux zones continentales, europe, asie du sud est, amérique du nord .....
Sans pour autant que chacun ne regarde plus au dehors, sinon on arrive au systeme que l'on à déja avec les zones les plus pauvres laissées pour compte.

J'utilise le terme de mondialisation à dessein, pour dire que tout le monde doit faire face à l'avenir. Je parle d'une mondialisation politique ou les états ne se mettrait pas de batons dans les roues. La liberté ce n'est pas la déreglementation.
D'une gestion globale et logique de l'occupation des sols d'un point de vue alimentaire contrairement à la gestion alétoire faite par le marché qui conduit à affamer certaine population, exemple des biocarburants.

Ce qui plombe en grande partie la finance, ce sont les différence de valeur des devises. Certains avancent l'idée d'une monnaie "panier" mondiale comme était prévu l'ECU en europe.

De meme la reduction des consommations d'energie n'est possible que si tous le monde joue le jeu, sinon la course à la surconsommation continue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francois Lafeignasse
Fanchou
Fanchou
avatar

Nombre de messages : 2356
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: Chomsky Again'n'again   Jeu 4 Déc 2008 - 15:05

Lafleur a écrit:

Du coup j'en arrive a reconsiderer une phrase que je trouvais tres tres con: "cultiver votre jardin". Bon pour moi ce serait plus: cultiver les jardins alentours, mais bon, j'ai l'impression que notre reduction de consommation se fera par une reduction de la mobilite.. et donc de la mondialisation !!
Merci Voltaire...Non, cette phrase n'est pas con du tout, bien loin de là, cultiver son jardin semble une des seules solutions viables si on voulait assurer du point de vue de l'énergie.

Notamment parce que "consommer local" évite les dépenses d'énergie inutiles en transports. A ce sujet, je connaissais une "architecte bio", bulgae diplômée sur Grenoble, qui a fait son mémoire sur les constructions en terre notamment.
Elle a fait plusieurs conférences dans des écoles de BTP et les mecs en revenaient pas, ils n'avaient jamais vu quelqu'un leur parler comme ça car d'habitude les seules conférences sont des allocutions publicitaires pour des bétons et autres matériaux pas recyclables, qui viennent de loin, qui coûtent en énergie, etc....

C'est d'ailleurs les détracteurs du commerce équitable qui le disent : le CE n'est pas une solution viable à long terme, notamment parce que le café, le chocolat, sont des denrées qui traverseront toujours l'Atlantique pour arriver jusqu'içi.

Donc le local c'est une bonne solution pourvu que l'"économie" suive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tremayne Crow
Et pour quelques piastres...
avatar

Nombre de messages : 1502
Date d'inscription : 02/03/2008

MessageSujet: Re: Chomsky Again'n'again   Jeu 4 Déc 2008 - 18:54

Citation :
Citation :
Du coup j'en arrive a reconsiderer une phrase que je trouvais tres tres con: "cultiver votre jardin". Bon pour moi ce serait plus: cultiver les jardins alentours, mais bon, j'ai l'impression que notre reduction de consommation se fera par une reduction de la mobilite.. et donc de la mondialisation !!

Merci Voltaire...Non, cette phrase n'est pas con du tout, bien loin de là, cultiver son jardin semble une des seules solutions viables si on voulait assurer du point de vue de l'énergie.
Tout à fait. En URSS, les jardin familiaux (vergers et potagers) représentaient près du tiers de la production agricole d'URSS.


Citation :
Citation :
Pour ma part je n'ai rien contre la mondialisation, c'est meme à mon avis le seul moyen de faire vivre décemment la majeure partie de la population.

Seulement pour cela toutes les structure aussi bien financières que productives (je pense à l'éloignement géographique entre offre et demande) devront etre réorganisées globalement. La mondialisation oui, la déreglementation nan.
Citation :

J'utilise le terme de mondialisation à dessein, pour dire que tout le monde doit faire face à l'avenir. Je parle d'une mondialisation politique ou les états ne se mettrait pas de batons dans les roues. La liberté ce n'est pas la déreglementation.
D'une gestion globale et logique de l'occupation des sols d'un point de vue alimentaire contrairement à la gestion alétoire faite par le marché qui conduit à affamer certaine population, exemple des biocarburants.
La mondialisation n'a rien d'aléatoire, bien au contraire ! De même que la dérèglementation est je te l'affirme, la liberté !
La mondialisation suit une logique extrêmement claire, qui consiste en un développement en "centre-périphéries".
Les métropoles, issues tant des situations géographiques qu'historiques attirent les centres de directions, les activités de fortes qualifications et valeurs ajoutés, les autres activités étant placées dans les périphéries.

La mondialisation fonctionne en archipels, et les réseaux de communications se développent selon un principe de "Hubs & spokes" c'est à dire en grands noeuds de communication autour desquels gravitent des périphéries de moyennes importance. Ce fonctionnement génère un effet tunnel qui placent d'anciennes zones importantes en dehors du processus de mondialisation et les mène à la déperdition (Le perçage du canal de Panama a fait péricliter le port de Carthagènes très important du temps du cabotage le long des côtes sud-américaines).
Les centres et périphéries dépendent presque entièrement de leur situation, de leurs infrastructures. Les réseaux de communication les plus denses, les plus modernes et avec la plus grande connectivité sont les bénéficiaires de la mondialisation, tous les autres sont soient des périphéries, soit en dehors de la mondialisation. En l'état actuel, l'Afrique ne bénéficie en aucun cas de la mondialisation et n'en profitera pas à moins que ses ressources intéressent suffisamment les IDE de la triade. La mondialisation ne permet en aucun cas de faire vivre décemment la majeure partie de la population. Pour une raison simple qui est que d'une économie d'agrégat dans laquelle presque tous peuvent avoir accès à une zone d'activité dans laquelle produire, on est passé à une économie d'archipels globalisées qui utilise les interfaces aériennes et portuaires en grande immense majorité. Les pays sans zone côtière, les pays sans infrastructures lourdes et entretenues n'attirent pas les bienfaits de la mondialisation sur eux.
En 2003, l'IDH de la région de Shangaï en Chine était de 0,922 (soit environ autant que celui de la Norvège, premier rang mondial du développement humain) tandis que le Tibet était à 0,71 environ. La France est l'une des premières réceptrices d'IDE au monde (dans les 3 premiers me semble-t-il) parce qu'elle est bien située (centre de l'europe occidental), parce que le "risque-pays" est très faible (stabilité, très peu de grève [sur-médiatisation ne signifie pas existence abondante Wink ]) et qu'elle dispose de réseaux de communication parmi les meilleurs et les plus modernes au monde, avec des autoroutes très denses et bien entretenues (visitez l'Europe de l'Est, c'est sans comparaison), des réseaux ferroviaires et des aéroports internationaux. Les anciennes colonies disposent rarement d'infrastructures moderne, ayant hérité de matériel mais pas des ressources pour les entretenir ou/et les améliorer.
L'Afrique cumule instabilité (provoquée ou/et entretenue par les occidentaux), mauvaises infrastructures (rarement des pouvoirs assez stables, riches et peu corrompus pour les entretenir et les développer), faible qualification de la population (directement liée aux raisons précédentes). Dans une telle situation ce continent est forcément hors de la mondialisation sauf en ce qui concerne "l'antimonde", trafics d'armes, de drogues, d'êtres humains, d'aides et produits divers...

Dans de telles conditions, les zones hors mondialisation doivent essayer de s'en tirer en se spécialisant dans la vente de matières premières et en spécialisant leur agriculture dans les plantes ayant les plus fortes valeur ajoutées, or cela les rend vulnérable à toute oscillation des prix des matières premières, car ils doivent importer leur nourriture (maïs nord américain en amérique du sud produisant fleurs, tabac, coca, sucre, café par exemple) et car ayant une agriculture spécialisée, un effondrement de leur spécialité peut sinistrer toute leur économie.

là entre en compte la dérèglementation. Quand Moscou interdit aux investisseurs étrangers de placer dans ses secteurs clés, si, il s'agit de réduire les libertés des capitalistes... mais réduire les libertés n'est pas forcément mauvais... éternel débat entre équité et égalité... dans lequel je n'entrerai pas maintenant.
En tout cas, une ouverture des pays en danger face à la mondialisation est la dernière chose à faire. Sauf que... "le consensus de Washington", exigences faites par le FMI à un pays en difficultés pour l'aider, consiste en plusieurs points :
-privatisation des entreprises (fait perdre à l'état une partie de son pouvoir de régulation de l'économie et prive l'état de revenus qui peuvent lui être précieux, surtout s'il est en crise)
-dérèglementation (fait perdre l'autre partie des capacités de l'état à réguler l'économie)
-ouverture de l'économie vers l'extérieur (le pays réclamant l'aide du FMI parce qu'étant en difficultés, ça signifie mener les entreprises nationales à se faire broyer par les firmes étrangères, donc mener à leur faillite, donc à du chômage, donc à un appauvrissement de la population)
-permettre la convertibilité des monnaies vers l'extérieur (donc ouvrir aux attaques spéculatives sur les monnaies, provoque des dévaluations [Russie, années 90...])
-équilibre budgétaire (forcément vu qu'on a fait s'écrouler les revenus d'un pays en crise [voir les lignes d'au-dessus], le seule moyen est de réduire les dépenses en arrêtant de financer la recherche, l'éducation, la santé, une quelconque protection sociale, etc...)
-pleine transparence des marchés...
bref, que de bonnes grosses joyeusetés...

Maintenant pour défendre un peu la mondialisation :
Quand on transporte du café par super-tanker, la consommation de carburant par kg de café transporté est pas forcément beaucoup plus élevé que si un marchand te ramènes ça en bagnole de moins loin... les économies d'échelle ça peut avoir du bon... parfois...
Et sur la planète finance, les NTIC ont aboli les distances. C'est-y pas génial ça ? On peut spéculer sur le prix de la bouffe à la bourse de Chicago en temps réel depuis l'Europe sans consommer plus d'énergie que son portable... le fric est une chose fictive, ne l'oublions pas ! Il bouge à la même vitesse que l'électricité.

Bon je m'arrête là pour l'instant. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mc'Skorley
Et pour quelques piastres...
avatar

Nombre de messages : 421
Age : 32
Navyre : The Queen of the Dark Horizons (Galion Moderne)
Nationalité : Irish!
Date d'inscription : 24/01/2007

MessageSujet: Re: Chomsky Again'n'again   Jeu 4 Déc 2008 - 19:17

Je veux bien donner mon avis mais j'aurai quelques difficultés à le faire sur certains points, nommément ceux-ci:
Citation :
Beaucoup de solution existes, durs à appliquer mais nécessaires.
Je vous renvoie à Jancovici
Lesquelles, de Jancovici? La taxe carbone? Personnellement, je trouve que si on s'y limite, c'est un peu permettre aux grandes compagnies "d'acheter leur droit de polluer".

Mais était-ce bien là la proposition sur laquelle tu voulais débattre?

Citation :
le Marianne de ce mois offre aussi des alternatives,
Il faudra me souligner lesquelles, le Marianne ne traverse pas l'Atlantique que je sache.

Citation :
le mouvement politique Utopia (que j'étudie en ce moment et que je voulais soumettre à Fantchou pour les ref, va voir leur site stp).....
Je suis encore une fois un brin paresseux et j'ai l'impression que j'aurais à nouveau pour toute réponse une question: quelles sont les solutions proposées par ce groupe?

Aussi, c'est Mc'Sko ou Sko. Razz
---------

Autrement, oui, je suis pour le communautarisme de lieux de vie, à la manière des communes et des squats urbains, notamment.

Et oh, j'essaie un petit jardin communautaire et j'ai quelques pousses, ici, que j'entretiens.

Valà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pietro-luigi de treviso
Le Vénitien
avatar

Nombre de messages : 7425
Age : 46
Navyre : Une Tartane. Jamais la même.
Nationalité : Vénitienne.
Date d'inscription : 24/10/2006

MessageSujet: Re: Chomsky Again'n'again   Jeu 4 Déc 2008 - 23:26

Ouais le Vénitien vous aime... Mais j'ai pas l'courage de répondre ce soir. J'vous lis et ça me fait du bien... Je vais m'endormir fier de vous les louloutes !

_________________
Le vénitien vous aime.
___________________________________________________________
 study  2 bouteille  Par la Sainte Grappa, que Dionysos bénisse vos Os !2 bouteille  study 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.treviz.net
Francois Lafeignasse
Fanchou
Fanchou
avatar

Nombre de messages : 2356
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: Chomsky Again'n'again   Ven 5 Déc 2008 - 5:42

Avant de dormir chéri, branle-toi un cop en pensant à moi ! Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hubert le galerien

avatar

Nombre de messages : 135
Date d'inscription : 21/07/2008

MessageSujet: Re: Chomsky Again'n'again   Ven 5 Déc 2008 - 6:20

Je répondrais plus en détails cette aprés midi.

Juste pour dire qu'il faut chercher activement les informations, acquérir l'auto-défense intelectuelle chère à Chomsky n'est pas si facile. Les médias principaux ont besoin d'audience donc de consensus.

Essayons de progresser point par point et de voir ce sujet comme un dialogue plutot qu'une conférence Very Happy les pavés c'est pas évident à lire sur un PC.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hubert le galerien

avatar

Nombre de messages : 135
Date d'inscription : 21/07/2008

MessageSujet: Re: Chomsky Again'n'again   Ven 5 Déc 2008 - 13:09

Tout d’abord je n’ai pas dit que la mondialisation était aléatoires mais c’est la subordination de l’occupation des sols au marché qui l’est. Car comme tu l’as justement dit Tremayne les pays recherchent les cultures les plus rentable. On à l’exemple de la Chine qui à abandonné le soja au profit des céréales, ce qui à fait que l’Argentine cultive maintenant exclusivement le soja (monsanto (l’argentine est le seul pays à ne pas payer de royalties à monsanto il est considéré à la fois comme une vitrine et un labo à ciel ouvert)) ce qui entraîne certes un enrichissement des investisseurs argentins mais aussi la famine pour les paysans. C’est le schéma des agricultures vivrières qui à contribué à affamé l’Afrique.


Pour ce qui est des sources que je cite elles sont librement disponibles et vous seront mieux expliqué par ceux qui les rédiges.

Jancovici c’est la taxe carbone mais pas seulement, une de ses conférence très détaillées est disponible ici. Partie référence, sujet Une vérité connue mais mieux expliqué (de mémoire). Tout ceci est résumé dans un pétit bouquin titré « le plein s’il vous plait ».

Pour ce qui est d’utopia, il suffit de google it. Je ne vais pas exposer en détail les multiples motions et texte que cette association publie. Je vous encourage à prendre connaissances de ces motions. Tu auras des réponses Sko Smile certes parfois utopiste mais de tout temps c'est l'utopie qui à tiré la socièté vers le haut.

En ce qui concerne Marianne je vais donc détailler un peu.

Concernant la finance il est important de lutter contre les paradis fiscaux par où transitent la moitié des transactions. Il faudrait cloisonner les marché, c’est à dire qu’un investisseur immobilier n’a rien à faire sur le marché alimentaire. Limiter les instruments purement spéculatifs (par une mise de départ obligatoire par exemple). Les banques centrales ne doivent pas se cantonner à surveiller les banques mais aussi les hedge found, les banques d’affaires, les fonds de pensions… Et peut etre re-politiser l’économie, car depuis le temps que l’économie est le domaine réservé des banques centrales le politique à perdu en compétence.

Pour les autres volets que sont la mondialisation en elle même, l’environnement, la consommation et la comparaison entre local et global on aura l’occasion d’en reparler. Mais je conseille la lecture de ce numéro aux hexagonaux.

Ce qui m’intéresse particulièrement c’est la crise politique (réalité au moins en France) car quand j’évoque ces sujets on me réplique systématiquement que c’est trop tard ou que les hommes politiques ont d’autres priorités. Seulement on a les politiques que l’on mérite, si la préoccupation du peuple c’est l’insécurité on à Sarko au pouvoir. Il est important d’échanger au maximum sur ces sujets.

Enfin Sko dit m’en un peu plus, car à priori dans une démarche communautaire, les avancées ne bénéficie qu’à ceux qui en font partie.

Et désolé pour le pavé du coup Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tremayne Crow
Et pour quelques piastres...
avatar

Nombre de messages : 1502
Date d'inscription : 02/03/2008

MessageSujet: Re: Chomsky Again'n'again   Sam 6 Déc 2008 - 9:04

hubert le galerien a écrit:
Tout d’abord je n’ai pas dit que la mondialisation était aléatoires mais c’est la subordination de l’occupation des sols au marché qui l’est. Car comme tu l’as justement dit Tremayne les pays recherchent les cultures les plus rentable. On à l’exemple de la Chine qui à abandonné le soja au profit des céréales, ce qui à fait que l’Argentine cultive maintenant exclusivement le soja (monsanto (l’argentine est le seul pays à ne pas payer de royalties à monsanto il est considéré à la fois comme une vitrine et un labo à ciel ouvert)) ce qui entraîne certes un enrichissement des investisseurs argentins mais aussi la famine pour les paysans. C’est le schéma des agricultures vivrières qui à contribué à affamé l’Afrique.

Justement, il n'est rien d'aléatoire dans l'occupation des sols. Plus j'y réfléchis plus l'occupation des sols de l'argentine par la production de soja m'apparait d'une logique parfaite.
La Chine fait face à un terrible problème d'auto-suffisance alimentaire, disposant de 10% de la SAU* mondiale pour nourrir 25% de la population mondiale (en gros. *Surface Agricole Utilisée. Wink ). Les porcs qui constituent un élément important de l'alimentation chinoise ne mangent pas de soja, ce sont des granivores qui doivent être alimentés par de la céréaliculture, et il se trouve que pour montrer leur réussite les nouvelles classes moyennes et riches chinoises entendent bien pouvoir manger fréquemment de la viande.

En conséquence, les terres produisant du soja (n'ayant pas accès aux RGA chinois je ne peux pas vous l'affirmer chiffres en main) ont été prises pour cultiver des céréales, nourrissant aussi bien hommes que bétail.
Le fait est aussi que l'agriculture chinoise est l'une des moins productives du monde, la mécanisation étant bien loin d'avoir été répandu dans les campagnes.

Dans de telles circonstances, l'Argentine apparait comme la solution idéale. Premièrement, sa situation géographique est idéale : l'Argentine est un pays de la zone intertropicale (donc la culture du soja y est tout à fait possible) et dispose d'une ouverture sur le Pacifique qui lui permet de distribuer ses exportations agricoles vers toute l'Asie du sud et de l'est. La production du soja argentin peut être transportée par bateau n'importe où sans aucune contrainte (et pour la Chine, sans escale ; l'alimentation étant une denrée stratégique, le risque d'un conflit qui risquerait de couper la chine de son approvisionnement en nourriture est écarté par l'interface directe que constitue le Pacifique).
Secondement, l'argentine a déjà dépassé le stade de pays émergent et même si les inégalités sont fortes, c'est un pays industrialisé disposant d'une bonne productivité du parcellaire et aussi d'un réseau de communication (dont des ports) permettant une production pour l'exportation dans de bonnes conditions.
Troisièmement, l'Argentine est bien plus ouverte économiquement que la Chine qui a, à raison, la réputation de n'être guère sure et de n'avoir guère de respect pour la propriété intellectuelle ; Monsanto tire sa puissance en bonne partie des brevets qu'ils mettent sur leurs plantes. Si Monsanto s'installait en Chine (ce qui serait extrêmement risqué pour Monsanto vu l'espionnage industriel de la chine et sa légitime volonté d'acquérir les technologies de ceux qui s'installent sur son sol...), il devrait en plus le faire dans les zones sous-développées de la campagne intérieure, ce qui est tout simplement en opposition avec les efforts de flux d'exportation d'une agriculture intensive. La Chine étant un état totalitaire, il est peu probable qu'elle accepte de payer quoi que ce soit à Monsanto en plus... surtout prétextant que la firme a pourri leurs sols et que ce sont eux les lésés... (en tout cas c'est ce que je ferais à la place des dirigeants chinois face à cela, d'autant que personne ne pourrait m'en empêcher.)
à cela s'ajoute qu'en Chine contrairement aux littoraux les campagnes intérieures n'ont pas le statut de zone économique spéciale. L'installation en Argentine est donc de loin la solution apparaissant comme la meilleure.

Le but étant d'avoir un PIB aussi élevé que possible, le pays importe plus pour les dirigeants que ses habitants temps que le pays n'est pas menacé.

Le problème des agricultures vivrières en Afrique n'est pas exactement le même. En Argentine il y a eu de lourds investissement pour produire à fond une agriculture intensive made in Monsanto. En Afrique, il n'y a pas culture intensive (et pas d'investissements non plus), l'obligation (en Argentine c'était moins une obligation qu'une très forte incitation) vient des agricultures hyper-productives d'Europe et des USA qui écrasent littéralement les petites cultures africaines et les poussent à produire les denrées que l'Europe et l'Amérique du nord ne peuvent pas produire (comme dit auparavant le café, le cacao, la coca ou encore les fleurs intertropicales).
Le retour à une polyculture est rendu très difficile par la mécanisation (les grosses machines rendant obligatoire une spécialisation de l'agriculture) et impossible par Monsanto (dont les semences ont tendance à se développer toutes seules une fois plantées sans vouloir être désherbées...).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hubert le galerien

avatar

Nombre de messages : 135
Date d'inscription : 21/07/2008

MessageSujet: Re: Chomsky Again'n'again   Lun 8 Déc 2008 - 16:23

Citation :
Justement, il n'est rien d'aléatoire dans l'occupation des sols. Plus j'y réfléchis plus l'occupation des sols de l'argentine par la production de soja m'apparait d'une logique parfaite.

Logique c'est sur, cela suit la logique du marché plutot que de suivre une logique alimentaire.

La chine regroupe ses terres arables pour mécaniser et augmenter ses rendements. Dans 10 ans elle aura réalisé son réve en mélangeant le concept du kolkoz à celui des énormes fermes du midwest américain.

La contrepartie est l'exode massif à destination des villes. La chine reloge ainsi 15 millions d'individus par an (et cela devrait durer 10 ans) dans de superbes cités à l'architecture stallinienne sortie de terre au beau milieu de nulle part.
Cela promet un avenir radieux pour la future jeunesse qui naitra dans ces villes champignons désoeuvrée.

Concernant la comparaison afrique/argentine je ne sais si le problème est similaire en détail, mais les conscéquences se ressemblent étrangement. La famine des paysans et leur exode à destination de bidonvilles urbains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tremayne Crow
Et pour quelques piastres...
avatar

Nombre de messages : 1502
Date d'inscription : 02/03/2008

MessageSujet: Re: Chomsky Again'n'again   Lun 8 Déc 2008 - 16:45

Je connais justement un étudiant en agronomie parti en stage en Chine pour aider des agriculteurs chinois à moderniser leur exploitation.

Je sais bien que le marché a ses raisons que le bon sens ignore, mais là où seul le profit compte, les êtres naturels n'entrent pas en ligne de vue, et l'intensification de l'agriculture voulue par le capitalisme mondialisé souhaite la disparition des petits paysans.

(La délocalisation se justifie d'autant plus que les villes champignons recouvrent d'anciennes terres arables. Wink )
Je ne sais pas quelle architecture ont les villes champignons en tout cas elles sont la cible des futurs investissements de nos amis les industriels. Elles ne resteront pas désoeuvrées bien longtemps... on trouvera bien quelque usine d'armement, de textile ou de métallurgie à y implanter. Avec un carrefour au milieu pour distribuer à manger à tout ce petit monde pour le plus grand bien des firmes françaises...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pietro-luigi de treviso
Le Vénitien
avatar

Nombre de messages : 7425
Age : 46
Navyre : Une Tartane. Jamais la même.
Nationalité : Vénitienne.
Date d'inscription : 24/10/2006

MessageSujet: Re: Chomsky Again'n'again   Lun 8 Déc 2008 - 20:32

Ma proposition pour un monde meilleur :

1. On déclenche un grand conflit mondial qui ravage 90° de l'humanité.

2. On tente d'y survivre.

3. On monte une division de Panzers roses et on vit en hordes, à la Mad Max, avec Fanchou comme Grande Salope en chef et c'est la classe...

_________________
Le vénitien vous aime.
___________________________________________________________
 study  2 bouteille  Par la Sainte Grappa, que Dionysos bénisse vos Os !2 bouteille  study 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.treviz.net
Tremayne Crow
Et pour quelques piastres...
avatar

Nombre de messages : 1502
Date d'inscription : 02/03/2008

MessageSujet: Re: Chomsky Again'n'again   Lun 8 Déc 2008 - 21:48

Pour ma part je penche pour des nationalisations massives et un retour en force des états aux rennes de l'économie (le moment est idéal), une prise de monopole croissant dans les secteurs clés de l'économie, la récupération de force par les états de toutes leurs ressources intérieures, et plein d'autres réformes que j'ai déjà évoqué parfois à divers endroits de la grappa...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pietro-luigi de treviso
Le Vénitien
avatar

Nombre de messages : 7425
Age : 46
Navyre : Une Tartane. Jamais la même.
Nationalité : Vénitienne.
Date d'inscription : 24/10/2006

MessageSujet: Re: Chomsky Again'n'again   Lun 8 Déc 2008 - 21:54

cheers cheers cheers

_________________
Le vénitien vous aime.
___________________________________________________________
 study  2 bouteille  Par la Sainte Grappa, que Dionysos bénisse vos Os !2 bouteille  study 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.treviz.net
Francois Lafeignasse
Fanchou
Fanchou
avatar

Nombre de messages : 2356
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: Chomsky Again'n'again   Mar 9 Déc 2008 - 4:25

Tremayne Crow a écrit:
Pour ma part je penche pour des nationalisations massives et un retour en force des états aux rennes de l'économie (le moment est idéal), une prise de monopole croissant dans les secteurs clés de l'économie, la récupération de force par les états de toutes leurs ressources intérieures, et plein d'autres réformes que j'ai déjà évoqué parfois à divers endroits de la grappa...

VIVA CHAVEZ !!!! OAUAAISS !!!! TREMAYNE !! PRESENTE-TOI !!!!!!!!


Le Fantchou t'aime !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chomsky Again'n'again   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chomsky Again'n'again
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Manipulation de l'opinion, un éclairage par Noam Chomsky

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Grappa :: Zone Hors-Jeu-
Sauter vers: