La Grappa

Amitié Fraternité Grappa
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 J-G Ballard

Aller en bas 
AuteurMessage
pietro-luigi de treviso
Le Vénitien
avatar

Nombre de messages : 7425
Age : 46
Navyre : Une Tartane. Jamais la même.
Nationalité : Vénitienne.
Date d'inscription : 24/10/2006

MessageSujet: J-G Ballard   Ven 22 Mai 2009 - 23:32

J'ai appris par l'intermédiaire de Goulven que JG Ballard était mort le 19 avril dernier.

C'était un très grand auteur et sa mort m'avait complètement échappé... Il vivra donc désormais par son oeuvre.

Je vous invite à redécouvrir ou à découvrir cet auteur plus que très très intéressant qui influença énormément Ian Curtis et Joy Division entre autre.


Voilà ce qu'en dit Wikipédia :

Wikipédia a écrit:
Biographie :

Ballard naît en 1930 à Shanghaï. Son père est PDG de la filiale chinoise d'une grande entreprise de textile de Manchester. Il passe ainsi son enfance dans une vaste maison typique des expatriés jusqu'au conflit sino-japonais. Avec l'invasion de la Chine par le Japon, il est emprisonné en 1942 dans un camp de détention pour civils où il restera jusqu'à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Il a décrit cette expérience dans son livre semi-autobiographique Empire du Soleil, qui a été adapté au cinéma par Steven Spielberg.

Il part en 1946 pour l'Angleterre et est choqué par la vie britannique qui lui parait détachée des réalités. Il poursuit ses études à la Leys School de Cambridge sans parvenir à s'intégrer parmi les étudiants. Il commence des études de médecine au King's College puis de littérature anglaise de l'Université de Londres sans succès. Il découvre à cette époque la psychanalyse et le surréalisme qui le fascineront toute sa vie.

Il fait alors des petits boulots comme rédacteur dans une agence de publicité et démarcheur en encyclopédies. Il s'engage sur un coup de tête dans l'armée de l'air et part faire son entraînement au Canada. Il écrit à cette époque sa première nouvelle de science-fiction, Passeport pour l'éternité.

Il se met à écrire sérieusement et est publié pour la première fois dans le magazine New Worlds en 1956. Marié en 1955 et jeune père, il gagne difficilement sa vie en travaillant dans une bibliothèque jusqu'à obtenir le poste de rédacteur en chef adjoint d'une revue scientifique, Chemistry and Industry. Sa famille s'agrandit et il part vivre dans la banlieue de Londres à Shepperton.

Il écrit son premier roman pendant ses deux semaines de congés annuels et obtient un contrat avec l'éditeur Berkley Books.

Il écrit ensuite plusieurs livres de science-fiction post-apocalyptique, dont la trame est toujours une catastrophe naturelle qui ravage la planète, comme Le Vent de nulle part, Sécheresse et le Monde englouti. Il continue d'écrire également beaucoup de nouvelles.

Il devient peu à peu l'un des romanciers phares de la nouvelle vague de SF britannique aux côtés de Brian Aldiss, John Brunner et Christopher Priest, qui abordent de nouveaux thèmes en soignant particulièrement le style.

À la mort de sa femme en 1964, Ballard devient écrivain professionnel, ce qui lui permet d'être présent à la maison pour s'occuper de ses enfants. Il s'intéresse alors aux techniques d'écriture expérimentales de Williams Burroughs.

Pendant les années 1970 il écrit La Foire aux atrocités, et surtout sa Trilogie de béton avec Crash !, L'île de béton et I.G.H.. Crash ! est son premier roman célèbre, sur un personnage fasciné par la psychosexualité des accidents de voitures qui entraîne dans ses fantasmes le narrateur, qui comme l'auteur se nomme Ballard. Crash ! a été adapté au cinéma par David Cronenberg.

Ballard revient sur son passé en 1980 avec l'autobiographique Empire du Soleil, adapté ensuite au cinéma par Steven Spielberg, puis publie un roman de SF classique, Rapport sur une station spatiale non identifiée. Fièvre Guerrière traite des manipulations médiatiques.

L'œuvre de Ballard est étrange et sophistiquée et a été très influente malgré son faible succès commercial. Il explore la face sombre des citadins des grandes mégalopoles, excellant dans la peinture de personnages en apparence normaux, cadres supérieurs, gens policés, qui s'avèrent obsédés par la violence et les perversions sexuelles. Super Cannes se déroule dans un cadre a priori idyllique sur la Côte d'Azur, mais les brillants cadres de multinationales s'y révèlent des sadiques qui organisent des descentes racistes.

On retrouve l'influence de Ballard dans la musique de groupes de post-punk comme Joy Division, The Normal et John Foxx.

Romans :

* The Drowned World, 1962 (Le Monde englouti, Denoël 1964)
* The Crystal World, 1966 (La Forêt de cristal, Denoël 1967)
* Crash, 1973 (Crash !, Calmann-Lévy 1974)
* Concrete Island, 1974 (L'île de béton)
* The Drought, 1965 (Sécheresse, Casterman 1975)
* High Rise, 1975 (I.G.H., Calmann-Lévy 1976)
* The Wind From Nowhere, 1962 (le Vent de nulle part, Casterman 1977)
* Le Rêveur illimité, Calmann-Lévy 1980
* Hello America, 1981 (Salut l'Amérique, Denoël)
* Empire du soleil, Denoël 1985 (James Tait Black Memorial Prize)
* Le Jour de la création, Flammarion 1988
* La Bonté des femmes, Fayard 1992
* Le Massacre de Pangbourne, Belfond 1992
* La Face cachée du soleil, Fayard 1998
* Super-Cannes, Fayard 2001
* Millenium People, Denoël 2005
* Que notre règne arrive, Denoël 2007 (Kingdom come, 2006), traduit par Michelle Charrier (ISBN 978-2-207-25892-7)
* Sauvagerie, Tristram 2008 (nouvelle traduction du Massacre de Pangbourne)
* Miracles of Life, 2008
Autobiographie. Inédit en français à ce jour.

Recueil de nouvelles :

* The four-dimensional Nigthmare, 1963 (Cauchemar à quatre dimensions, Denoël 1965)
* Billenium, 1962 (Billenium, Marabout 1970)
* Vermilion Sands, 1971 (Vermilion Sands, Opta 1975)
* The atrocity exhibition, 1970 (La Foire aux atrocités, Champ Libre 1976)
ré-édité en 1981 par Lattès sous le nom Le salon des horreurs
* Low-flying Aircraft and others strories, 1976 (Appareil volant à basse altitude, Denoël 1978)
* Le livre d'or de J.G. Ballard, Presse Pocket 1980
* Les Chasseurs de Vénus, Denoël 1984
* Mythes d'un futur proche, Calmann-Lévy 1984
* The terminal beach, 1964 (La plage ultime, J'ai Lu 1990)
* La région du désastre, J'ai Lu 1991
* Fièvre guerrière, Fayard 1992
* Nouvelles complètes 1956/1962, Tristram 2008

Adaptations au cinéma et à la télévision :

* Billenium (TV), de Jean de Nesle (1974). Scénario de Jacques Goimard, d'après une nouvelle.
* Empire du Soleil, de Steven Spielberg (1987)
* Crash, de David Cronenberg (1996)
* Aparelho Voador a Baixa Altitude, de Solveig Nordlund (Portugal/Suède 2002)[2]
* The Enormous Room (TV), par Richard Curson Smith (2003) (d'après la nouvelle publiée dans le magazine de science-fiction Interzone en 1989)

_________________
Le vénitien vous aime.
___________________________________________________________
 study  2 bouteille  Par la Sainte Grappa, que Dionysos bénisse vos Os !2 bouteille  study 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.treviz.net
Francois Lafeignasse
Fanchou
Fanchou
avatar

Nombre de messages : 2356
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: J-G Ballard   Ven 22 Mai 2009 - 23:42

Ah effectivement...c'est un hénaurme qu'est parti là....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
J-G Ballard
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» photos Bismarck et Iowa
» Audi acquiert des brevets de pile à combustible de Ballard Power Systems

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Grappa :: Références-
Sauter vers: