La Grappa

Amitié Fraternité Grappa
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 .:: Poésie ::.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
Alexei Karivine
Chevaliers de la Plume Noire
avatar

Nombre de messages : 2048
Navyre : Dead Pirates Society (Lougre)
Nationalité : Cosmopolite
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Re: .:: Poésie ::.   Mar 28 Oct 2008 - 20:15

Blouse de sang seché, dans un berceau de griffes
Arracheur dans les nuits des orgues terrifiants
Arrêtes, par pitié, de secouer l’esquif

Fabricant de sciences, de martiens en soucoupes
Théâtre de noyades, la Première Soupe
Le potage bouillonne, se retourne en sa tombe
Il va changer la donne ! Eructer sous les bombes !

Fabricant des humains guerroïdes sans goûts
Attends que tes jouets de feu explosent enfin
Courage, les voilà ! Tes atomes malins !
Ils arrachent des cris au tubes de ragoûts

Fabricant inconscient, de robotique opaque
Rangés dans des cartons, en vol pour l’étranger
Ô petit sous-traitant de massacres ordonnés
Ose seulement voir les frères que tu traques

Fabricant cuisinier, poursuis donc ta recette
A plat sur le papier, en lignes continues
En chiffres bien brillants, ton combat assidû
Ta croisade d’Enfer dont tu te crois prophète

Blouse de sang seché, un faisceau synthétique
S’évapore du sol, et fait cligner la lampe
Ouvrant une fenêtre sur des soirs antiques

« Que les meilleures blouses calculent son futur !
Admirons le mot FIN inscrit sur son écran !
Comme troupeaux serviles, citoyens craintifs »

Sous tes pieds, des cobayes, a travers les fissures
Secoués par les fautes de gens de ton rang.
Arrêtes, par pitié, de secouer l’esquif.

_________________
Tout de manière... Blèctre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pietro-luigi de treviso
Le Vénitien
avatar

Nombre de messages : 7425
Age : 46
Navyre : Une Tartane. Jamais la même.
Nationalité : Vénitienne.
Date d'inscription : 24/10/2006

MessageSujet: Re: .:: Poésie ::.   Mar 28 Oct 2008 - 20:22

C'est vraiment de mieux en mieux ! Et comme c'était déjà très bon, c'est dire le niveau ! Je m'incline, vous êtes désormais des Maîtres ! cheers

Et enfin, que dire d'autre ? On reste sans mots devant un tel talent...

Si sinon on pourrait aussi ajouter... S.T.O. on fait du bon bouloooooot !!!! Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing

_________________
Le vénitien vous aime.
___________________________________________________________
 study  2 bouteille  Par la Sainte Grappa, que Dionysos bénisse vos Os !2 bouteille  study 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.treviz.net
Rick BaldüS
Le Germain Bavarois
avatar

Nombre de messages : 3217
Age : 103
Navyre : Tartane magik
Date d'inscription : 25/10/2006

MessageSujet: Re: .:: Poésie ::.   Mar 28 Oct 2008 - 22:19

en effet , bravissimo jeunes et talentueux Poètes Sauvages.. Wink

_________________
Tout Homme profond porte un Masque..aujourd'hui un Avatar affirmerait Nietzsche..hahahaha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexei Karivine
Chevaliers de la Plume Noire
avatar

Nombre de messages : 2048
Navyre : Dead Pirates Society (Lougre)
Nationalité : Cosmopolite
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Re: .:: Poésie ::.   Mar 9 Déc 2008 - 16:44

Ugh chers amis de la Grappa... Je reviens rapidement pour régler une petite affaire. Et je m'éclipse ensuite.

Notre cher ami Edward John Trelawney voit son travail constesté par de hautes autorités en la personne de son professeur de Français... Cette dernière doute en effet de l'authenticité de ces vers, et accuse notre ami Eddy de plagier un grand auteur (moi-même Surprised ).

L'exercice n'étant pas noté, ce n'est donc pas une note mais un honneur que nous allons sauver ici.

Citation :
Chère madame Walter,

Je suis, comme vous le pouvez voir, Bartholomew Roberts, modeste auteur de quelques vers sur ce forum de libres penseurs. Je puis par la présente, vénérée préceptrice de savoirs littéraires, vous assurer de l'authenticité des vers sus-écrits.

Je suis pour ma part étudiant en 1ère 2 (littéraire) au Lycée Fabert, et de savoir que j'ai pu être "plagié" par un élève de la 1ère 2 (scientifique) du Lycée Louis Vincent m'emplit de satisfaction, n'en doutez point.
Si ici on pouvait parler de "plagiat", dans le cadre d'un devoir de français, je ne pense pas que le plagiat d'un ami cher, qui plus est avec son consentement, soit "puni par la loi".

Non : je vous puis garantir que le poème "La Mort" ainsi que toutes les autres créations littéraires que vous trouverez sur ce forum sont propriétés intellectuelles issues du cerveau fécond du Sieur Edward John Trelawney, aussi appellé par chez vous Robin BOUR, de la classe de 1ère S2.

Oui, les scientifiques ont aussi une culture littéraire, faut-il croire. Même si vous avez pu croire que les scientifiques apprécient autant les Lettres que les littéraires apprécient les sciences. Que nenni !
Ou du moins, si le Sieur Robin ne partage pas votre amour des dissertations, des commentaires et autres analyses de textes en tout genre, il partage sûrement la passion, que j'espère vous avez, de la poésie.
Robin est, au même titre que nous tous ici, un poète de la Grappa ! Il y a des talents ignorés dans votre classe, et Edward -pardon, Robin-, en vérité, écrit plus qu'il ne plagie !

Cependant, je suis fort aise de voir mon humble nom figurer sur une de vos copies, et suis flatté qu'en ma qualité d'auteur méconnu, vous protégiez mon nom ! Mercis chaleureux !

Veuillez aggréer, madame, l'expression de mes salutations distinguées et un joyeux Noël.

Bartholomew Roberts


Chers ami, sur ce, je me retire. study Je sors de quelques longues semaines d'aventures dépressives et Prozacquiennes, et un peu d'humour ne m'a pas fait de mal. A bonne entendeur, +++
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rick BaldüS
Le Germain Bavarois
avatar

Nombre de messages : 3217
Age : 103
Navyre : Tartane magik
Date d'inscription : 25/10/2006

MessageSujet: Re: .:: Poésie ::.   Mar 9 Déc 2008 - 19:50

en tant que Scientifique je revendique aussi la faculté d'écrire parfois...hahaahahha..
la Poésie ne s'apparente pas à un exercice scolaire..mais une respiration de l'âme dont tout un chacun se laissant porter par son imaginaire, peut s'adonner..

_________________
Tout Homme profond porte un Masque..aujourd'hui un Avatar affirmerait Nietzsche..hahahaha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pietro-luigi de treviso
Le Vénitien
avatar

Nombre de messages : 7425
Age : 46
Navyre : Une Tartane. Jamais la même.
Nationalité : Vénitienne.
Date d'inscription : 24/10/2006

MessageSujet: Re: .:: Poésie ::.   Mer 10 Déc 2008 - 13:06

Plagiat ?! Mais pas du tout. Il y a sans doute eu erreur de jugement.

Je demanderais à Madame le professeur qui, par ailleurs, j'en suis sûr, découvrira la richesse de ce "post" et l'appréciera à sa juste valeur, de prendre en considération des paramètres inhérents à la synergie d'une mouvance poétique.

En effet, ne surtout pas perdre de vue, que Barth et Edward, mais également nous tous ici, travaillons poétiquement en synergie, nous inspirant les uns les autres, ce qui explique la communauté d'esprit de certains poèmes.

Un jour, vos descendants professoraux, apprendront peut-être, je le souhaite, à leurs élèves les poèmes de Barth ou d'Edward ! Et ce jour là, pour marquer certaines ressemblances entre leurs styles, ils n'invoqueront pas le plagiat mais la connivence magnifique d'Esprit qui hantait cette Grappa, une grappe d'âmes unies par la même passion et le même enthousiasme.

Je pense ainsi que vous comprenez mieux, désormais, Madame, le pourquoi de la ressemblance de certains textes, ici.

Soyez d'ailleurs la bienvenue en ce lieu.

PS : Quel plaisir de te relire Barth !
cheers

_________________
Le vénitien vous aime.
___________________________________________________________
 study  2 bouteille  Par la Sainte Grappa, que Dionysos bénisse vos Os !2 bouteille  study 


Dernière édition par Pietro-Luigi De Treviso le Ven 12 Déc 2008 - 19:43, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.treviz.net
Tremayne Crow
Et pour quelques piastres...
avatar

Nombre de messages : 1502
Date d'inscription : 02/03/2008

MessageSujet: Re: .:: Poésie ::.   Mer 10 Déc 2008 - 14:33

Un monde débarrassé de professeurs... peuplé d'ahuris ignorants... la gente professorale mérite plus de compassion que tous les autres fonctionnaires réunis, tant on les accable de l'ensemble des maux d'une société qui s'écroule...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rick BaldüS
Le Germain Bavarois
avatar

Nombre de messages : 3217
Age : 103
Navyre : Tartane magik
Date d'inscription : 25/10/2006

MessageSujet: Re: .:: Poésie ::.   Mer 10 Déc 2008 - 17:26

oui pas d amalgame..comme partout de bons et de mauvais professionnels..
et
Errare Humanum Est..

_________________
Tout Homme profond porte un Masque..aujourd'hui un Avatar affirmerait Nietzsche..hahahaha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pietro-luigi de treviso
Le Vénitien
avatar

Nombre de messages : 7425
Age : 46
Navyre : Une Tartane. Jamais la même.
Nationalité : Vénitienne.
Date d'inscription : 24/10/2006

MessageSujet: Re: .:: Poésie ::.   Ven 12 Déc 2008 - 19:37

J'ai été excessif, je le reconnais. D'ailleurs, pas très fier de moi, je me suis imposé de revoir mon discours, à tête reposée. Évidemment que les profs sont parmi les gens les plus utiles à toute société ! Je ne dis absolument pas le contraire... En plus je suis entouré de profs et moi-même j'en suis un peu un... Dont acte et je présente mes excuses au corps enseignant pour mon emphase qu'il faut juste mettre sur mon caractère vénitien et parfois emporté... Laughing

_________________
Le vénitien vous aime.
___________________________________________________________
 study  2 bouteille  Par la Sainte Grappa, que Dionysos bénisse vos Os !2 bouteille  study 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.treviz.net
Francois Lafeignasse
Fanchou
Fanchou
avatar

Nombre de messages : 2356
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: .:: Poésie ::.   Ven 12 Déc 2008 - 22:24

OUAIS !! LES PROFS C'EST DES CONNARDS !! ET VIVE LE PEN !!!! PUTAIN FOURRE-MOI JEAN-MARIE, FOUETTE-MOI AVEC TA SAUCISSE BLANCHE !! AAAHHH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pietro-luigi de treviso
Le Vénitien
avatar

Nombre de messages : 7425
Age : 46
Navyre : Une Tartane. Jamais la même.
Nationalité : Vénitienne.
Date d'inscription : 24/10/2006

MessageSujet: Re: .:: Poésie ::.   Ven 12 Déc 2008 - 22:57

Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing

_________________
Le vénitien vous aime.
___________________________________________________________
 study  2 bouteille  Par la Sainte Grappa, que Dionysos bénisse vos Os !2 bouteille  study 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.treviz.net
Alexei Karivine
Chevaliers de la Plume Noire
avatar

Nombre de messages : 2048
Navyre : Dead Pirates Society (Lougre)
Nationalité : Cosmopolite
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Re: .:: Poésie ::.   Sam 24 Jan 2009 - 20:02

Les chiens

Sur les flancs sinueux des montagnes canines
Des cabots enragés dévalaient les chemins
Meuglant des cris de guerre à la Grande Orpheline
Et la lune aux abois illumine les chiens

Ils semblaient des démons aux muscles bruns et secs
Qui ruaient les folies qui conquirent leurs pattes
Sur la route en serpent. De la queue jusqu'au bec
Ils foulaient le dos vert d'un serpent des Carpates !

Sont-ce des lévriers messagers de batailles ?
Ceux des mythes gardant les portes des Enfers
Ou les grands chiens du guet, mordeurs sous ces murailles
Qui aboient le nom de l'indomptable Cerbère ?

Leur course est effrénée : voyez se raccrocher
Leurs élans enflammés d'une rage aveuglante
Sur les obstacles qu'ignorent les canidés
Tant leur colère assombrit les aubes naissantes


...........


Ruines

Sous les roulement de romantiques décombres
Tonne l'orage sourd des azurs orangés
Dans une mer de rocs aux angles écorchés
Dans les rochers frileux, d'Antiques vaisseaux sombrent

Frégates pressées par la mouvance des sables
Précipités par les boues des vaisseaux descendent
Près de l'arbre aux corbeaux qui veille sur la lande
Ce sont des siècles qui s'enfouissent sous l'érable

Je me tins sur son pont, ouvrant les bras en croix
Dressant contre les cieux, voûte de cathédrale
L'ardeur de l'oriflamme qui porte sur son drap
La déchéance folle des Sardanapales !

Je coulerai enfin, ruine parmi les ruines !
Que sombrent avec moi mes amours de la mer
Que je puisse arborer ma passion marine
Comme une rose sang, sur ma boutonnière

Prince, je garderai sur la croulante épave
L'honneur des capitaines en perdition
Quand dans deux cent années, on perçera l'étrave
On y retrouvera des dieux en pâmoison !


study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
églantine

avatar

Nombre de messages : 107
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Re: .:: Poésie ::.   Sam 24 Jan 2009 - 20:20

à chaqu'unes de tes oeuvres je t'admire encore plus...!
je ne suis pas douée pour critiquer les poèmes, mais cest le deuxième que je ressens le plus..!
Bravo "mon frère" ^^

(désolée coup de spide, mais je t'aime vraiment beaucoup!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rick BaldüS
Le Germain Bavarois
avatar

Nombre de messages : 3217
Age : 103
Navyre : Tartane magik
Date d'inscription : 25/10/2006

MessageSujet: Re: .:: Poésie ::.   Sam 24 Jan 2009 - 23:09

cheers cheers

_________________
Tout Homme profond porte un Masque..aujourd'hui un Avatar affirmerait Nietzsche..hahahaha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pietro-luigi de treviso
Le Vénitien
avatar

Nombre de messages : 7425
Age : 46
Navyre : Une Tartane. Jamais la même.
Nationalité : Vénitienne.
Date d'inscription : 24/10/2006

MessageSujet: Re: .:: Poésie ::.   Dim 25 Jan 2009 - 0:51

cheers cheers cheers

ET SURTOUT FAISONS LA FETE AU SON DE MANILOV, POUR HONNORER BARTHOLOMOV ROBERTOVITCH, LE CHEF SUPREME DE LA REPUBLIQUE POPULAIRE SOCIALISTE DE LA GRAPPA !!! cheers cheers cheers

_________________
Le vénitien vous aime.
___________________________________________________________
 study  2 bouteille  Par la Sainte Grappa, que Dionysos bénisse vos Os !2 bouteille  study 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.treviz.net
Alexei Karivine
Chevaliers de la Plume Noire
avatar

Nombre de messages : 2048
Navyre : Dead Pirates Society (Lougre)
Nationalité : Cosmopolite
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Re: .:: Poésie ::.   Mer 11 Mar 2009 - 21:53

Hop, on essaie le vers libre et pas de forme.


J'entends les pas sages du Conservateur.

Caisses ! Enfermements appliqués et sûrs
Gardeurs zêlés des mystères orientaux
Et côte à côte, sur les quais nappés de brouillards mûrs
Parlez silencieusement
Dans un air de confession, de vos expéditions
Derrière les lignes de bateaux

Dans vos veines, des fenêtres vers le passé
Au creux des nervures de vos bois
Ici, entre deux pans, de larges fétus de paille dorée
Un nid d'animal disparu
Un nid alourdi par l'orage, applati par les pas perdus
D'un animal disparu

En vos noeuds tourbillonnants
Des humeurs de poivres et de safrans
De chaudes plumes restées
Elles furent hérissées sur un éclair volant
L'oiseau rare et pressé
De vivre libéré
Du temps. Insaisissable, comme lui.

Alignées en sentinelles fidèles et solennelles
En soldats de bois. En gardes de plomb

Eh bien ?
Etes-vous blessées ? Du plomb
Incrusté dans vos chairs
Sa rouille vorace raconte des embuscades
Sur des sentiers de guerre
Indiens
Sur des chemins de terre
Anciens

On a plaçé des mois durant
Vos ventres pleins d'icônes sur des talus
Pour endiguer le flot des indigènes
Ils ne voulaient pas perdre
Leurs mémoires

Il reste en vos os, figés
Des insectes en essaims dorés
Crépitants, tressautant
Comme si on pouvait encore les voir fourmiller
Dans une âme indiscible

Qu'avez-vous pu y vivre
Quelles notes chantantes et ivres ?
Quels souriants appeaux
Quelles comptines sylvestres
Enfin quel art terrestre
D'os frappant sur des peaux ?

Et quels glorieux panoramas
Sur mille hampes, et mille mâts
Des oriflammes et des fanions
Verts ou verdeâtres
La nuit descendue, des lampions
La jungle, son être, son âtre !

On vous a chahuté ô combien dans des cales
Et des sous-cales, et des tréfonds
Quand viendra l'heure des ouvertures musicales
Et des costumes, et des grands vins
On ouvrira sans scupules
Vos estomacs, et on vous brisera
Comme on détruit à coups de huées
Le comédien détesté
Ou l'acteur ridicule

A combien de studieux aventuriers
Profiteront les merveilles volées ?
Et combien de curieux, simples passants
Pour inspirer de vos bois brisés
Les sueurs d'arbres frais et frissonnants ?

Il a suffit depuis l'autre bout
Du monde connu universel
De quelques bips, en quelques heures
Pour que d'ovoïdes soeurs
Ondes radio de leur Etat
Portent en capitale la bonne nouvelle

Patientez encore un peu.
Derrière la ligne. Après les aventures
Vient la procédure.
Signons d'une plume traître
La mort de votre être
Et de vos peaux de hêtre
Que vous halez depuis tant de milles marins.
Sur le papier gaufré
Et estampillé
Aux couleurs
Du musée.

Aux vastes fenêtres donnant sur le présent
Une pluie lourde et occidentale
Bave sur l'entière capitale

J'entends les pas sages du Conservateur
Demain, tout sera connu

_________________
Tout de manière... Blèctre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pietro-luigi de treviso
Le Vénitien
avatar

Nombre de messages : 7425
Age : 46
Navyre : Une Tartane. Jamais la même.
Nationalité : Vénitienne.
Date d'inscription : 24/10/2006

MessageSujet: Re: .:: Poésie ::.   Mer 11 Mar 2009 - 22:28

Que ça fait du bien !!! cheers cheers cheers cheers Rajoute vite ce poème sur la Mouvance, il est extra ! cheers cheers cheers

_________________
Le vénitien vous aime.
___________________________________________________________
 study  2 bouteille  Par la Sainte Grappa, que Dionysos bénisse vos Os !2 bouteille  study 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.treviz.net
Rick BaldüS
Le Germain Bavarois
avatar

Nombre de messages : 3217
Age : 103
Navyre : Tartane magik
Date d'inscription : 25/10/2006

MessageSujet: A   Mer 11 Mar 2009 - 22:43

MagnifiK !! Barth ! cheers cheers

_________________
Tout Homme profond porte un Masque..aujourd'hui un Avatar affirmerait Nietzsche..hahahaha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexei Karivine
Chevaliers de la Plume Noire
avatar

Nombre de messages : 2048
Navyre : Dead Pirates Society (Lougre)
Nationalité : Cosmopolite
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Re: .:: Poésie ::.   Sam 14 Mar 2009 - 19:06

Les Momies de Palerme


C'est du sang dans la tombe. Il ne veut pas s'enfuir
On a jeté autours de la scène outragée
Des copeaux de bois mort -aussi- pour éponger
Mais les sables du sol ne tardent à rougir

C'est déjà la faucheuse qui tire son sabre
Elle a dans son cortège des animaux morts
Aux pelures topaze, aux velours glaçés d'or
Qui fait danser le jour sur les crépis macabres

Elle a un goût très sûr et aime à afficher
Sur le bord de son col ses attributs sacrés

Cette veste ? Aurait-elle changé de tailleur ?
Y en a-t-il un qui sache coudre la douleur ?

Méticuleusement, et sans s'impatienter
Préparer l'uniforme de Duc d'Armées

Le silence est mort
Sitôt qu'on peut parler
Et qu'on se plaind d'avoir été
Trop serré dans son silence

Le voilà face à nous. Le silence.
Le crâne tout d'abord. Vaste, blancheâtre et laiteux, mais jauni par les siècles. Fiché à sa base d'un éternel sourire morbide, sous deux soeurs terribles, et veuves de leurs regards. Des orbites aux profondeurs insondables ! Quand les voit pour la première fois, on se dit que le fond des Enfers a été trouvé, et que son dernier sous-sol a été perçé.

Son torse vide est gonflé d'une vanité propre aux défunts, qui sous les sables du temps enfouissent les vérités vues depuis les hauteurs du monde d'après-vie. Les morts savent la vérité.

Sa posture est noble. Son attitude droite cache tout à fait la plaie béante et sale, celle d'un trépassé fier. Un trépas accepté, et triomphal.

Des franges de ses haillons classieux se mêlent à sa peau, s'immiscent entre ses os. Des os de cristal opaque. Une richesse véritable.
C'est un monceau d'ossements.
On croit y reconnaître un noble.
Mais ils tintent comme ceux des autres. Son prestige s'est vaporisé avec les fibres de son frac. Il n'est une poussière quelconque.

Le malade éternel aurait le mal de mort
Un souffle de caverne bourdonne en sa tête
L' ossature s'effrite, il grèle sous sa crète
Et Nécropolis perd son Prince-Imperator.

L'angoisse et le malaise de ce torse qui ne se vide jamais de son air clos. Aucune respiration. Memento Mori.
Sa vanité paraît comme une inspiration qu'il rentiendrait à jamais.

_________________
Tout de manière... Blèctre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexei Karivine
Chevaliers de la Plume Noire
avatar

Nombre de messages : 2048
Navyre : Dead Pirates Society (Lougre)
Nationalité : Cosmopolite
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Re: .:: Poésie ::.   Dim 15 Mar 2009 - 19:52

Des hommes en couleurs

Le régime. Un certain jour d'un certain mois d'une année de malheur.
Nous défilons en pas dansés, cadançés, en balancant nos pattes.
Nous frappons le sol comme nous frappons nos ennemis.
Nous portons l'étendard comme nous portons le deuil des amis que nous avons dû frapper. Fonction oblige.

Nous sommes tous délavés. Seul l'étendard resplendit. L'étendard porte Le Symbole. Il en tombe depuis les fenêtres, comme Icare le grand brûlé. Il en est frappé sur nos murs, nos sols, nos papiers, nos avions, nos arbres, nos peaux, nos os. Le Symbole c'est nous tous.

Tout en arpentant la Grande Avenue du Chef, les braves citoyens saluent les braves soldats. Ils sourient pour la photo, les soldats.
Quand le cliché est prit, ils retournent s'effacer en silence, pour la gloire du Chef. L'étendard est resplendissant. La photo est belle et glaçée.

Au sommet d'une estrade, derrière une grille de micros, sous un lourd plafond de caméras, le grandissime parle. Les partisans lui prêtent une oreille forçée. Ils suivent avec effroi les gestes calculés de celui-qui-est-à-suivre.
Il est leur guide. Ils sont ses pions. Nous sommes ses pions. Son jeu est la guerre. Il triche.

Il joue par dépit, lui non plus n'a pas le choix. Il est trop tard déjà : ses polices gardent avec zèle chaque sortie possible. Il a construit autours de sa forteresse sa propre prison, dont il est gardien et pensionnaire. Un emprisonneur emprisonné qui ne peut plus sortir du carcan de sa junte.

L'Ennemi lui a déclaré la guerre en premier. Il nous fait croire que notre honneur doit être vengé, alors nous le croyons. Car Il l'a dit. Nous allons mourir chez le voisin gênant. Il vient mourir chez nous. Nous mourrons chacun pour notre écusson.

Le monde est un zombie. C'est un mort-vivant, entre deux ciels et entre deux guerres, qui même en lambeaux, avance. Il tourne. Nous marchons droit devant. Chaque élément suit une mécanique irréprochable.

Nous nous effaçons au loin. Demain cela recommencera pour nos enfants. Non ! Ne nous retournons pas compagnons ! Ne nous retournons plus. Le monde avance !

_________________
Tout de manière... Blèctre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexei Karivine
Chevaliers de la Plume Noire
avatar

Nombre de messages : 2048
Navyre : Dead Pirates Society (Lougre)
Nationalité : Cosmopolite
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Re: .:: Poésie ::.   Lun 16 Mar 2009 - 21:11

Un autre jour en Verdurie



Jour. Un pupitre et derrière celui-ci, en retrait côté jardin, trois chaises.

Le médiateur


Bonsoir. Chers amis, chers télé-spectateurs et télé-citoyens, bienvenue à vous. Je déclare ouverte la 12ème Conférence politique annuelle de la République de Verdurie ! Cette année, comme chaque année depuis douze ans, vous êtes toujours plus nombreux à assister à cette conférence où se succèdent au pupitre les plus grands et plus importants partis politiques de notre beau pays.
Chacun d’entre vous, citoyens, attend ce moment avec fébrilité durant toute l’année, vous qui allez décider en votre âme et conscience qui doit succéder à l’actuel chef du gouvernement.
Mais c’est aussi un événement phare, et l’occasion pour nos nombreux mouvements de désigner un orateur qui représentera au mieux les couleurs de son parti et de notre beau pays, naturellement, et avec une impartialité exemplaire vis-à-vis des puissances de l’argent, Car comme vous le savez, dans notre beau pays, le lobby ne fait pas le moine.
Je vous propose de commencer tout de suite avec notre premier candidat…
…Euh notre première orateur, la représentante du Mouvement Girafiste.

Membre de l’Internationale Optimiste, il est réputé depuis de nombreuses années pour déployer un programme, comme il le définit lui-même : « gentil, cool, mignon et sympa ». Il vend également sa propre boisson à base de sédatifs pour rhinocéros : le Mouvement Girafiste !

Le représentant girafiste :


Chers amis !

Tout va bien ! Il n’y a pas de soucis à se faire, tout va pour le mieux ! Nous veillons activement à votre confort, à votre sécurité, et à votre bonheur. Si vous ressentez malgré tout dans la conjecture actuelle quelques troubles, si vous êtes tendus, froissés ou soucieux, n’ayez plus de craintes ! Le Mouvement Girafiste est là pour vous aider.
Notre politique est celle de l’op-ti-misme ! Prenons nos problèmes avec le sourire, cela arrange d’autant mieux les choses. Si votre ennemi vous frappe sur la joue gauche, tendez la joue droite ! Si il vous frappe sur la joue droite,… tendez-lui la gauche ! *pouce levé*
Chaque problème a une solution. Nous proposons si nous sommes élus d’organiser de grandes fêtes populaires pour chaque nouveau mois que nous franchirons et discuterons de vos soucis autours de grands goûters citoyens. Avec de la musique douce et des boissons gratuites. *Pique du nez*
Nous ferons deux banquets de Noël par an, et nous mettrons 11 mouchoirs par paquet. Nous avons pas peur de choquer, nous somme ambitieux et nous en sommes fiers !

Tout est sans surprises ! Dans le Mouvement Girafiste, nous réagissons avec sang-froid et mesure devant les évènements qui se présentent à nous. Être girafiste, c’est prendre de la hauteur. S’élever au-dessus de la masse dense des problèmes. Considérer le monde depuis une certaine altitude, parce qu’il est plus beau, plus petit aussi, et parce qu’on prend enfin conscience que le monde n’est pas absurde : il est burlesque ! Il est drôle, et non pas tragique ! Notre mouvement est ainsi non seulement un parti organisé et prêt à exercer un pouvoir calme et modéré, mais également une école de pensée qui vous apprendra à vivre mieux, plus sereinement, en se détachant des idées reçues sur la dureté de la réalité.
Nous attaquons les problèmes actuels à la racine, puisque nous remettons même en cause la notion de problème. Rien n’est problématique !

Carpe Diem ! Au nom du Mouvement Girafiste, je vous souhaite une agréable fin de journée dans cette convention. Merci de votre attention.

Le médiateur :


Remercions chaleureusement la chef de file des girafistes de Verdurie. Laissons sans plus attendre la parole à la Confrérie Chauve-Souriste. Ordre noir, secret et ésotérique qui fleure bon la mire, l’encent et le sang séché, il est en grande partie responsable des suicides par inhalation de colle à papier peint, la Confrérie Chauve-Souriste !

Le représentant Chauve-souriste :


Chers amis,

La fin est proche. C’est un fait établi, ce sera, pour l’avenir du monde, comme ça et pas autrement.
Il est inutile de chercher des sorties de secours, ou de vouloir relancer une vieille machine qui rend l'âme.

Nous sommes un groupe de parlementaires lassés. Lassé par l’optimisme et par la fadeur de cet optimisme grotesque. Pourquoi passer ses journées à se gausser de la misère en espérant entre deux éclats de rire qu’elle disparaisse comme par enchantement ? Quitte à ne rien faire, autant broyer du noir. Au moins ca fait réfléchir sur la condition humaine. Nous pensons que le malheur d'être dans la vérité, dépasse très largement le bonheur d'être dans la vérité. Il est temps de s’en faire.

Au sein de la Confrérie Chauve-Souriste, nous savons très bien que de toute façon tout est perdu. La dernière lutte que nous pourrons mener, si nous en avons la force, c’est la lutte contre le hordes de moutons proto-hippies suintant de mièvrerie guimauvesque. Notre combat, c’est celui du pessimisme lucide contre l’optimisme benêt. Ni plus ni moins, nous broyons du noir pour tout ceux qui croient malin de pouvoir s’en passer.
Nous plaçons le pessimisme comme pierre angulaire de notre mouvement. Nous voyons pessimiste, nous vivons pessimistes, nous mangeons la viande d’animaux dépressifs et de légumes à tendance suicidaire.
Nos méthodes d’actions, d’une efficacité prouvée et reconnue, sont : la râlerie, la bougonnerie, pour arriver à notre idéal : la dépression, l’auto-mutilation et le suicide collectif en hommage à Satan sur fond de heavy métal.

Oui nous sommes usés ! Nous serons des martyrs, fatigués par la déprime, et nous subirons cette lourde peine par conscience pour les autres.
C’est volontairement que nous nous privons du plaisir de vivre en pensant que les vrais fautifs devraient être dévorés par la honte de vivre comme de joyeux schtroumpfs au pays des merveilles.
Nous payons leurs dettes, nous payons la dette qu’ils ont envers les divinités du Mal, qui réclament leurs rations quotidiennes de malheur et de tristesse humaine ! Nous allons sauver vos âmes, et nous allons sauver le monde !
Votez pour le salut de vos âmes égarées dans des océans d’artifices vulgaires, car tout est perdu. Nous avions tous d'autres rêves que ceux exposés dans les vitrines des paradis artificiels.

Votez pour nous ! Vive la mort libératrice !

Le médiateur :


Merci pour lui. Sans perdre plus de temps, comme j’entend gronder dans les rangs canardistes, je laisse la place au représentant du Parti Canardiste. Maintes fois attaqués en Justice, dénonçés par les artistes, décriés par les journaux, fustigés par les religieux, contestés par toute la classe politique, et peu appréciés par leurs parents, le Parti Canardiste !

Le représentant canardiste :


Compatriotes, Verduriens, Verduriennes, membres du Parti.

La solution tant recherchée est évidente. Nous la connaissons tous ici. Nous savons tous, fiers citoyens de la fière Verdurie, que notre seule vision doit être celle qui est braquée vers les frontières ! Où attendent tapis dans l’ombre, les ennemis de la nation. Des animaux, perfides, assoiffés de sang, de notre sang, de notre argent, de notre patrie ! Je veux parler de la Cathanie ! La Cathanie, ce voisin encrombrant qui depuis plusieurs siècles a voulu traîner notre peuple dans la poussière ! A voulu l’entraver, l’infiltrer, le mettre en confiance pour mieux le détruire et le mettre à sac. Personne n’en parle, mais tout le monde le sait.

Il n’est pas question d’optimisme ou de pessimisme. La seule voie à prendre est la divine voie de la raison ! Celle qui nous pousse à déclarer une guerre bien méritée à ces chiens du Royaume de Cathanie, qui croient pouvoir nous dicter votre conduite. Alors que nous pouvons dicter votre conduite nous-même.
En avant cher peuple ! Notre parti pensera pour vous, votera pour vous ! Au delà de l’aspect légèrement liberticide que cela sous-entend, prenez cela comme un service que l’on vous rend !
Retrouvons ensemble cette Verdurie du passé, cette Verdurie glorieuse, puissante, riante ! Cette Verdurie où à défauts de livres on avait au moins des papiers en bonne et due forme.

Nous autres canardistes, savons ce qui est bon pour le pays, et ce qui ne l’est pas. Nous ne nous contentons pas d’effleurer les problèmes, comme ces incompétents de girafistes ou ces fous délirants de chauve-souristes. Nous sommes d’une autre trempe. D’un autre type. D’une autre espèce. Nous proposons une vraie alternative révolutionnaire.
Le canardisme c’est, selon la définition apportée par notre fondateur, « le chemin qui mène au retour à un ordre naturel où la classe des palmipèdes exerce son pouvoir divin sur ses vassaux ». Oui ! Il y a un chemin qui relie la Verdurie et le canardisme d’Etat, et nous, canardistes du grand parti, sommes sur ce chemin, pour vous apporter la lumière !
Le canardisme est l’avenir logique des peuples civilisés. Il sera dans vos foyers. Il sera dans vos Eglises. Il flottera sur des hampes, tombera sur des pans de murs. L'étendard portera Le Symbole. Il en tombera depuis les fenêtres, comme Icare le grand brûlé. Le canardisme c’est la plus parfaite expression de l’Etat.

Peuple de Verdurie ! Suivez votre Guide ! Pour qu’ensemble, l’Avenir soit le Futur de Demain !

Le médiateur :


Euh.. Merci ? Je réalise avec la même surprise que vous que l’Union Ver-de-terriste a également envoyé un représentant. Courant révolutionnaire et utopiste, ils défendent les animaux contre les chasseurs et les plantes vertes contre les salles d’attente, nous écoutons tout de suite : l’Union Ver-de-terriste !

Le représentant Ver-de-terriste :


Camarades !
Que vous soyez plantes en pots ou en jardinets, arbres ou arbustes, animaux sauvages ou domestiques, l’heure de la libération a sonné !

Explosion. Le représentant ver-de-terriste tombe au sol.

Le médiateur :


C’est sur cet attentat inopiné et citoyen que nous vous quittons, chers amis… N’oubliez pas, dimanche, d’aller voter ! Vive la République, vive la politique, vive la Verdurie ! Bonsoir.

Noir.

_________________
Tout de manière... Blèctre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexei Karivine
Chevaliers de la Plume Noire
avatar

Nombre de messages : 2048
Navyre : Dead Pirates Society (Lougre)
Nationalité : Cosmopolite
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Re: .:: Poésie ::.   Ven 1 Mai 2009 - 20:55

I.

Lever. Agitons, agitons. Prestement on aterrit les deux pieds en avant, sur la claquant du carrelage des rues. Illuminons ! Gravir une à une les larges lames minérales vers le sommet. Là viendra la Victoire !

II.

Rien qui vaille par là-bas. La place est ronde et tiède.
Au travers des lignes et des cassures, on voit le dessin des croquis d'airain. La citadelle est fermée au monde.
A ses portes, des lanciers excessif sont d'implacables aiguilles qui font se geler le temps.
Le temps. Encore, et à répétition. Système récurrent. Son fil se noue, si fort qu'il se casse, et flotte.
Fantassins. Agenouillés, qui hérissent la terre de flèches.
Montons ensemble vers le dernier plafond.

III.

Deux lambeaux de tissus colorés piétinent le temps. Ils l'agacent du pied, pour s'amuser. Il n'est pas leur ami, même pas leur allié : ils sont des horlogers bien peu sociables. On n'attrappe pas les griffes du temps.
Comme on ne peut pas saisir cette volumineuse charette qui effectue une ronde sommaire au beau milieu des lambeaux de tissus colorés. Qui patientent, comme convenu, devant les portes fermées. Gardons avec application.

VI.

Colonnes tout aux alentours.
Un puits de lumière. Nous sommes devant un océan blancheâtre. Un baillement béat et continuel prend la salle, cette mer immense, dans l'emprise de sa bouche froide. Pas de tableaux qui ne puissent assez colorer de par leurs encens.

Ceinturé par des portes-fenêtres condamnées, il s'étale au sol, impassible. Superbe peau scintillante d'animal plus que mort. Glaciale est sa morsure, résonnante et vive. La grande salle des expositions où l'on expose rien. On y présente le vide des plaques de marbre. Marbre, arbre laiteux rayé de puissantes veines de roche noireâtre. Passage marbré vers des dieux absents. Des cassures artistiques surplombent leurs fronts studieux.
Colonnes tout aux alentours.

Puis plus au chaud, en arrière. A travers une porte dérobée.
Langues de cordes et de tirettes. Cent mécanismes barbelés de poussière. Des langues dans les coffres, des pelures souillées. Rangeons ! Prenez garde car arrive le souffle impérial.
Une dernière colonne, cassée à sa base cette fois.

V.

Extinction. C'est l'ultime visite rendue par l'air de la nuit. L'entrechoc des eaux noires, le ciel se cogne à la tête et crie. Fuite !
Refuge. Gardons nos habits de lumière au chaud pour demain. L'air sera bon.

_________________
Tout de manière... Blèctre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rick BaldüS
Le Germain Bavarois
avatar

Nombre de messages : 3217
Age : 103
Navyre : Tartane magik
Date d'inscription : 25/10/2006

MessageSujet: Re: .:: Poésie ::.   Sam 2 Mai 2009 - 0:43

Cinquante ans
Le monde t'appartient
Dents blanches
Sourire carnassier
Manager en nuits blanches...
Tu fuis le charnier
D'anciens rites païens...

Cinquante ans
Ce monde n'est plus le tien
L'entreprise t'a lourdé
Te reste que ta Rollex
La vie s'est envolée...
Tu voyages en Solex
Sauver ton âme, Chrétien...

_________________
Tout Homme profond porte un Masque..aujourd'hui un Avatar affirmerait Nietzsche..hahahaha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pietro-luigi de treviso
Le Vénitien
avatar

Nombre de messages : 7425
Age : 46
Navyre : Une Tartane. Jamais la même.
Nationalité : Vénitienne.
Date d'inscription : 24/10/2006

MessageSujet: Re: .:: Poésie ::.   Sam 2 Mai 2009 - 0:55

cheers cheers cheers

Barth, Rick ! A mettre de toute urgence sur La Mouvance par Thor !

_________________
Le vénitien vous aime.
___________________________________________________________
 study  2 bouteille  Par la Sainte Grappa, que Dionysos bénisse vos Os !2 bouteille  study 


Dernière édition par Pietro-Luigi De Treviso le Sam 2 Mai 2009 - 1:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.treviz.net
pietro-luigi de treviso
Le Vénitien
avatar

Nombre de messages : 7425
Age : 46
Navyre : Une Tartane. Jamais la même.
Nationalité : Vénitienne.
Date d'inscription : 24/10/2006

MessageSujet: Re: .:: Poésie ::.   Sam 2 Mai 2009 - 1:05

Petite chanson de merde pour une chanteuse de merde :

Elle bricole des sons
sur un écran d'alien
Ses sons, ses seins
Ses reins, sont ronds
Ses sons, ses seins
ses mains, sont blonds
Elles bricole des sons
sur un écran d'alien
Et je dresse mon antenne
A ses sons je m'aliène
Elle bricole des sons
sur son écran d'alien
Entre les deux des ondes...

_________________
Le vénitien vous aime.
___________________________________________________________
 study  2 bouteille  Par la Sainte Grappa, que Dionysos bénisse vos Os !2 bouteille  study 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.treviz.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: .:: Poésie ::.   

Revenir en haut Aller en bas
 
.:: Poésie ::.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 11 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 10, 11, 12  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Grappa :: Pont Supérieur :: Rencontres en mer-
Sauter vers: