La Grappa

Amitié Fraternité Grappa
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 LA FIN DE CORSAIRES 1604.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pietro-luigi de treviso
Le Vénitien
avatar

Nombre de messages : 7425
Age : 46
Navyre : Une Tartane. Jamais la même.
Nationalité : Vénitienne.
Date d'inscription : 24/10/2006

MessageSujet: LA FIN DE CORSAIRES 1604.   Dim 13 Mar 2011 - 10:05

J'ai lu beaucoup de choses émouvantes, sur le forum de Corsaires, suite à la décision de Thomas de fermer le jeu 6 ans après son ouverture et 7 après le début de son développement.

J'ai dit ce que j'en pensais et que je respectais profondément cette décision, remerciant Msieur Karhaix pour son oeuvre et l'immense influence qu'elle a eu sur nos vie pendant ces 7 années...

Parmi tous les beaux témoignages, j'en ai sorti un. Un témoignage RP. Celui de Inugo. Je le reposte ici.


Inugo Montoya a écrit:
Deux semaines que le Poulpo et ses amis avaient entamé le tour du golfe du Mexique et y nettoyait toute présence étrangère, la prise des ports anglais devant couronner le tout.

Deux semaines tranquilles qui avaient vu les espagnols s'équiper, s'enrichir et constater que leur sadversaires étaient en manque de réaction après les derniers revers enregistrés.

On sentait que quelque chose allait se passer depuis un moment et déjà les hostilités entre espagnols et français se réduisaient au strict minimum. On disait que les deux rois catholiques allaient enfin signer la paix après 5 ans de guerre ininterrompue.

Alors le pigeon qui arriva avec un sceau avertissant l'importance du message n'avait qu'à moitié surpris Inugo qui était mûr pour faire la paix avec ses plus vieux adversaires. Mais le reste du message fit l'effet d'une bombe!

Spoiler:
 

La paix? ....

Le basque restait sans voix...

Il ne savait comment annoncer la nouvelle à son équipage mais il le fallait, déjà on entendait des cris, des hourras ou des pleurs sur les ponts des navires de ses compagnons...

Il fit rassembler tous les hommes et femmes, car il y en avait toujours eu à son bord, et entonna un discours décousu dont il avait le secret :


-Companeros! Nous avons combattu 5 années dans des conditions souvent difficiles... Nous avons souvent goûté à la défaîte et récemment à la victoire... Aujourd'hui, tout est fini : je tiens dans ma main l'annonce de la fin de la guerre! De la fin de toutes les guerres! Nous ne sommes plus en guerre et nous ne sommes même plus corsaires!

C'est fini.........


Les larmes roulaient sur les joues d'Inugo à mesure qu'il égrenait les dispositions du Traité et ses pensées allaient vers les disparus dont certains allaient peut-être ressortir de la jungle...

La Nina, Pietro, Lespinasse... Mais aussi tout ses compagnons morts ou vivants et même ses ennemis... Les noms se chevauchaient, se mélangeaient dans son esprit. Des visages aussi...

Qu'allait-il faire? Rentrer en Espagne profiter des terres que le Rey lui avait déjà octroyé?
Il y avait cette histoire de Colombie... Il pressentait un bon vieux bordel à la Pietro là dedans. L'indépendance! Beaucoup l'avaient cherchée mais tous n'en n'avaient pas la même vision politique. Cela promettait d'être une belle aventure et il gageait déjà qu'une protion non négligeable de corsaires et pirates alleint s'y jeter à corps perdu...

Ouais, il restait beaucoup à faire...

Quant à la bonne volonté des puissances... Cela n'aurait qu'un temps sans doute... Autant alors profiter de l'oeil du cyclone...

Inugo était en paix et se tournait vers l'avenir qu'on annonçait radieux... Pourtant la guerre de trente ans allait mettre fin à ce rêve plusieurs années plus tard... La nature humaine...

_________________
Le vénitien vous aime.
___________________________________________________________
 study  2 bouteille  Par la Sainte Grappa, que Dionysos bénisse vos Os !2 bouteille  study 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.treviz.net
Alexei Karivine
Chevaliers de la Plume Noire
avatar

Nombre de messages : 2048
Navyre : Dead Pirates Society (Lougre)
Nationalité : Cosmopolite
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Re: LA FIN DE CORSAIRES 1604.   Dim 13 Mar 2011 - 11:12

Le message de Cuvier est excellent également.

_________________
Tout de manière... Blèctre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francois Lafeignasse
Fanchou
Fanchou
avatar

Nombre de messages : 2356
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: LA FIN DE CORSAIRES 1604.   Dim 13 Mar 2011 - 14:24

Pour ma part j'ai bien aimé celui où y'a des putes qui arrivent dans un vaisseau spatial. J'ai trouvé l'idée émotive, festive et originale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexei Karivine
Chevaliers de la Plume Noire
avatar

Nombre de messages : 2048
Navyre : Dead Pirates Society (Lougre)
Nationalité : Cosmopolite
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Re: LA FIN DE CORSAIRES 1604.   Dim 13 Mar 2011 - 14:54

Tu dis ça Fantchou, mais au départ ils ont tous failli migrer vers un autre forum de RP, mais au dernier moment ils ont changé d'avis parce qu'il y a des RP hyper gore, dont un où une "jeune négresse zombifiée" se fait sodomiser violemment par un viking dans une ambiance post-apocalyptique. Ca termine comme ça, après l'avoir fourrée, éventrée et gerbé à l'intérieur :

"Tiens, la v'là farcie. Comme ça si jamais on la bouffe ça nous changera des cadavres morts d'faim. Celle-là est remplie d'bile, d'foutre et de sang."

C'est entre du Mc Sko', du Lapougnasse et du Soral. Poésie et décontraction du gland.

http://www.fract.org/forums/index.php?sujet=3551
Le RP en question...

_________________
Tout de manière... Blèctre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francois Lafeignasse
Fanchou
Fanchou
avatar

Nombre de messages : 2356
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: LA FIN DE CORSAIRES 1604.   Dim 13 Mar 2011 - 17:32

Ben dis donc....y'a pas à dire y'en a qui carthartisent à fond. J'aime plus trop ce genre....mais bon, chacun son truc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pietro-luigi de treviso
Le Vénitien
avatar

Nombre de messages : 7425
Age : 46
Navyre : Une Tartane. Jamais la même.
Nationalité : Vénitienne.
Date d'inscription : 24/10/2006

MessageSujet: Re: LA FIN DE CORSAIRES 1604.   Dim 13 Mar 2011 - 21:13

Pareil, je préfère 1837... Je pense 1837, je bouffe 1837, je baise 1837 !!!! Je suis 1837 à mort !

Sinon voilà mon RP de fin en réponse à celui d'Inugo... Ouais je sais, tu vas te foutre de ma gueule, dire que c'est guimauve, etc... mais bon, j'assume...


Pietro-luigi De Treviso a écrit:
Le Vénitien, à peine libéré des gryphes de l'inquisition, par les chevaliers de la plume noire, était rentré dans sa maison de Maracaïbo, des projets plein la tête.

Puis la nouvelle tomba.
C'était un vendredi.
Un jour saint de l'an de Disgrâce 1611.
Un matin...
Son pigeon voyageur préféré, un volatile noir nommé Blackberry, lui avait apporté cette nouvelle à double-tranchant.

La fin de la guerre.
La fin des guerres.
La paix universelle.
Décrété par le très-haut, le Grand Architecte, à la droite de Dionysos. La fin d'un monde.

- Letta ! Mais comment cela se peut-il ? s'était écrié le Vénitien ! Comment ?! La fin n'était-elle pas initialement prévu, par le barde devin du Germain, Nostradamo, en 1612 ??? Il avait même évoqué la date du 21 décembre 1612 !!! ALORS POURQUOI ?!

Letta, second du vénitien, demeurait silencieux... Il prit une profonde respiration puis se rapprocha de son capitaine.

- C'est ainsi... Souviens-toi des textes bibliques qui t'ont si souvent envoyé au cachot... Ils ne disaient pas qu'du faux... Certain d'entre eux, disait qu'on devait se tenir prêt à accepter sa fin car elle ne prévient jamais quand elle va frapper...

Alors c'est ainsi, mon cher Vénitien, mon capitaine adoré, Ô MON CAPITAINE, nous devons accepter cette décision du Très-Haut comme la seule bonne décision pour nous... C'est ainsi. Nous devons lâcher prise.

Et puis ne nous plaignons pas ! Désormais, nous serons en paix, tous ! Finis les combats ! Nous serons tous amis, quand bien même nous fûmes ennemis... Le souvenir des luttes et des batailles nous rassemblera désormais à jamais, le camp dans lequel nous étions n'aura plus d'importance... Nous en aurons été et cela suffira à nous fraterniser...


Le Vénitien s'assit, se versa un grand verre de Grappa.

- Lucila Valiente. Lança-t-il.

- Plait-il ?

- Je pense à Lucila Valiente. Cette soeur. Elle fut celle qui me redonna vie en un temps où, retiré des affaires, mon nom n'était plus qu'un lointain souvenir... Une lointaine sonorité qui allait tout au plus devenir synonyme de Egocentrisme, folie, drôlerie... J'aimerais tant qu'elle soit là pour lui dire combien je l'estime. J'espère qu'elle sera là un jour. Que Dionysos bénisse ses Os !

Je pense à Dragan. Dragan, et les siens, tous ceux de ses confréries que je ne citerai pas tous mais à qui je pense très fort... Dufremont, D'Avincourt, Elean et tous les autres. Quel frère ce Dragan ! L'une des plus belle histoires d'amitié que l'on puisse vivre. Une amitié gagnée après avoir vaincu la pire des choses que l'humanité ait inventé : le préjugé.
Je le reverrai. Nous parlerons d'utopies ! Nous tenterons d'inventer un monde meilleur. Que Dionysos bénisse ses Os !

Je pense à Ama Perez. Mon épouse. Quel femme ! La plus respectable des être que je pus croiser ici bas. Je ne sais pas où elle est. Sans doute mène-t-elle encore d'héroïques batailles financées par Cugel Atine... Cugel, voilà bien également le genre de personnage qui va me manquer... Que Dionysos bénisse leurs Os !

Je pense à Inugo Montoya ! L'homme droit, loyal. Le héros romantique que l'on peut admirer et dont la bonne âme nous rend meilleur. Si la loyauté devait s'incarner, c'est dans Inugo qu'elle s'incarnerait. Que Dionysos bénisse ses Os !

Je pense à mon frère, le plus grand de mes frère, le Germain Rick Bald, par Thor ah ah ah ah ! Rhooo Letta, ils vont me manquer ses Ah Ah Ah par Thor ! Foutrepute ! Que Dionysos bénisse ses Os !

Je pense à Barth Roberts. Lui, Foutredieu, j'en suis fier ! Ce ladre, je l'ai sauvé un jour, accueilli en mon bord, il était fin comme un lacet et mouillé comme un gardon !!! Il déclamait des vers ! Il déclamait, il déclamait ! Peu importe la vie, la mort, il déclamait ses vers ! Et il n'est plus jamais sorti de mon coeur d'ami ! Il m'est indispensable, celui-là, désormais... Il me manque quand je ne peux disserter avec lui... Je pense également à sa réincarnation noire, j'ai nommé ce salopard que j'aime tant détester : l'inquisiteur Arhengeil. Réincarnation qui m'a offert un retour flamboyant, en me jugeant en place publique. Il est dans mes cales, désormais, ce bougre ! Que Dionysos bénisse ses Os !

Je pense Camille Guerrezen, Foutredieu, la pire canaille pirate que ces mers aient engendrées ! La une fois morte mais la deux fois née ! De quoi faire pâlir Dionysios ! La plus fascinante des pirates de ces mers ! Oui celle que j'ai toujours profondément admiré, secrètement, le plus souvent, pour ses légendaires tirades ! Que Dionysos bénisse ses Os !

Je pense à Grammont, également, et à nos soirées raffinées entre adultes consentants. A Cora de Albuquerque ! A Drosera, dont les estampes scandaleuses resteront à jamais dans mes cales...

Je pense à Mc Skorley, Bram Hawkins, Le Cat et Tremayne Crow, ces ladres de piastreux adorés ! Que Dionysos bénisse leurs Os !

Je pense Sowell, CDD, Sultan, à Lafleur, à Hubert, ce cher Galérien, et à tous les pirates... Ces pirates dont je n'ai jamais réellement été mais dont j'ai toujours été compagnon de route... Que Dionysos bénisse leurs Os !

Je pense à tous ces gens modérés et/ou charismatiques qui m'ont marqué, qu'ils furent adversaires ou confrères. Les membre de la Casa Velasquez, Guilbert, De Ploubalay, Sark Van Hummel, Fredhongrie, Christine de Chamberlain, Cuvier, Bolitho, Goulven, Arthur, Javier, Tika, Sarück et bien d'autres que j'omets de citer ici et j'en suis désolé... Que Dionysos bénisse leurs Os !

Je pense à Anne Bony... Oui Ann... qui fut, avec Van Toorn Zellen, l'une des premières personnes à m'accueillir en ces mers ! Personnes de coeur et de loyauté que je respecterai toujours. Que Dionysos bénisse leurs Os !

Je pense à ce cher Enguerrant et à son épouse qui offrit un fils au Véntien.. C'était en 1606... Que Dionysos bénisse ses Os !

Je pense à la mer des batailles et à mes compagnons d'armes, foutrement courageux compagnons que furent les Cimrys de ce cher Odball ! Que Dionysos bénisse ses Os !

Je pense à mon plus vieux comparse. Compagnon et frère fidèle et fou qui m'a suivi dans toutes mes confréries depuis le début : Adam Smith ! Et il en faut de la folie pour suivre le Vénitien, pendant autant d'année ! Je l'aime, va, lui aussi... Même si les 36 canons que je me faisais un devoir de lui livrer n'arriverons jamais ! ahahahaha ! Je pense aux Passagers du Récif. A Ghyz... A Benarola... A De Auxois... A Edward... A l'Ours... A tous les Passagers ! Que Dionysos bénisse leurs Os !

Au delà de ça, si je suis ici, c'est par la volonté d'un homme.
Un artiste peintre surnommé Fanchou Lespinasse mais qui se prénommerait en réalité Serge Alauze... qui me demanda, un jour de l'an de grâce 1605 de le rejoindre afin de lui donner mon avis sur ses productions graphiques... Alors Foutredieu, QUE DIONYSOS BENISSE SES OS !!! Parce que sans le savoir, il m'a entrainé vers un univers qui a marqué plus de 5 ans de ma vie.

Je pense au Très-Haut, au Grand Architecte sans qui nous ne serions pas ici, sans qui nous n'aurions jamais vécu cette histoire marquante. Je pense à son oeuvre dont nous faisons tous parti. Je pense à Karhaix. Lui rend grâce, lui demande pardon pour les malentendus que les maladresses de mon personnage ont pu suscité s'ils en ont suscité. Que Dionysos bénisse ses Os !

Je pense enfin à TOUS LES CORSAIRES QUE J'AI RENCONTRE SUR MER OU EN VERITE ET QUE JE N'AI PAS PU NOMMER ICI... QUE DIONYSOS BENISSE LEURS OS !!!


Le vénitien avala un verre de grappa et fuma cette chose que Lespinasse lui avait envoyé depuis sa jungle...

- Foutre Dieu mais... mais... Letta !!! J'ai... J'ai une vision !!!! Ce pigeons... Mon pigeon Blackberry, il est plat, il a une lucarne magique en son centre... Il y a... On se voit dedans !!! Je suis... Je suis un personnage !!! Nous sommes tous des personnages !!! Nous avons vécu un rêve... Un rêve de 6 années ! Nous sommes les créateurs, les auteurs de ces personnages ! Mais alors... Mais alors rien n'est fini ! Nous pourrons nous revoir !

- ça va Vénitien ?
Demanda Letta, second du Vénitien.

_________________
Le vénitien vous aime.
___________________________________________________________
 study  2 bouteille  Par la Sainte Grappa, que Dionysos bénisse vos Os !2 bouteille  study 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.treviz.net
Alexei Karivine
Chevaliers de la Plume Noire
avatar

Nombre de messages : 2048
Navyre : Dead Pirates Society (Lougre)
Nationalité : Cosmopolite
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Re: LA FIN DE CORSAIRES 1604.   Dim 13 Mar 2011 - 21:46

pietro-luigi de treviso a écrit:
[b]Pareil, je préfère 1837... Je pense 1837, je bouffe 1837, je baise 1837 !!!! Je suis 1837 à mort !

http://www.dailymotion.com/video/xh7mq_le-centre-de-visionnage_news

_________________
Tout de manière... Blèctre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pietro-luigi de treviso
Le Vénitien
avatar

Nombre de messages : 7425
Age : 46
Navyre : Une Tartane. Jamais la même.
Nationalité : Vénitienne.
Date d'inscription : 24/10/2006

MessageSujet: Re: LA FIN DE CORSAIRES 1604.   Lun 14 Mar 2011 - 0:17

cheers cheers cheers C'EST EXACTEMENT A CA QUE JE PENSAIS... PUTAIN ON EST PAS AMIS POUR RIEN... Laughing Laughing Laughing Laughing

Ecoutes je lis Proust, j'écoute André Rilleux, j'aime la vie, quoi...


Proust c'est de la littérature bronzée !

_________________
Le vénitien vous aime.
___________________________________________________________
 study  2 bouteille  Par la Sainte Grappa, que Dionysos bénisse vos Os !2 bouteille  study 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.treviz.net
Sowell

avatar

Nombre de messages : 415
Age : 36
Navyre : Galion à chevaux
Nationalité : Pyrate
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Re: LA FIN DE CORSAIRES 1604.   Lun 14 Mar 2011 - 22:06

Oué,j'ai pas réussi à éviter de tomber dans le sentimental non plus..

Mais un mal valant un bien,ça m'a permis de m'auto botter le cul en me souvenant que j'avais des amis que je voulais pas perdre.. pirat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LA FIN DE CORSAIRES 1604.   

Revenir en haut Aller en bas
 
LA FIN DE CORSAIRES 1604.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [IRL] Salve d'honneur pour Corsaires 1604
» Corsaires 1604, un espoir ?
» Petite quiestion montage corsaires EN
» Idées en vracs sur les Corsaires Eldars
» [Corsaires Eldars] Suivi de Flotte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Grappa :: Zone Hors-Jeu-
Sauter vers: