La Grappa

Amitié Fraternité Grappa
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 C'est ici que les vieux colportent tous leurs ragots...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pietro-luigi de treviso
Le Vénitien
avatar

Nombre de messages : 7425
Age : 46
Navyre : Une Tartane. Jamais la même.
Nationalité : Vénitienne.
Date d'inscription : 24/10/2006

MessageSujet: C'est ici que les vieux colportent tous leurs ragots...   Mer 8 Nov 2006 - 23:30

Des vieux qui parlaient pour ne rien dire, il y en avait un bon paquet, en ces mers... Suffisait souvent de leur payer un coup à boire pour les entendre raconter leurs histoires à dormir debout... C'est ici, en un lieu tenu secret, que l'on venait rapporter leurs propos, souvent inutiles...

*********************


Arrow Le premier de ces vieux qui parlaient de choses et d'autres officiait au port de Santo Domingo...


Il se tenait au comptoir d'un infame troquet, à deux pas de la crasseuse rade...

- M'est avis qu'i'va pas faire long feu l'Vénitien, s'i'continue à emboucher le chenal avec son rafiot tape-à-l'oeil...

Le tavernier essuyait machinalement des verres qui n'avait même plus besoin d'être essuyés tant il les avaient essuyés...

- Alors Papy Mito, j'te remets la même ? demanda-t-il machinalement au vieux...

- Que Papy Mito ?! S'indigna le vieux dans un italien approximatif... Papi Miotto ! Porca Madona ! Lança-t-il... Una Grappa per favor...

Le tavernier le servit. Le vieil homme s'empressa de vider son verre...

- Alors, pourquoi donc n'es-tu pas à bord de sa tartane, à ton capitaine Vénitien, aujourd'hui, le vioque ?

- Ben c'est simple... Je ne voulais pas aller au casse-pipe, moi... C'est pu d'mon âge mon p'tit gars, ces bagatelles... Alors comme le Vénitien ne voulait pas s'attirer la guigne, il a débarquer tous ceux qui étaient contre sa mission du jour... Et donc... j'ai été le seul à être débarqué...

- Mais c'est quoi donc, sa mission du jour ?

- c'est comme qui dirait une mission suicide... Allez ! Remets-moi un coup de Grappa...

Puis le vieux se tourna vers une salle où quelques capitaines somnelaient...

- vous voudriez ben savoir, hein, bande de saligauds quelle est donc la mission de Treviso ? Tout ce que j'peux vous dire c'est que son second aurait dit à mon ami, le charpentier du bord, le vieux Giovani, que ce serait une mission de la plus haute importance rapport à... Arg ! Non ! J'veux pas en dire plus... I'm'ferait couper la langue s'i'savait que j'ai dis c'que j'savais... Mais toujours est-i qu'on raconte que le Vénitien se serait épris d'une donzelle d'Hyspagne... Une de ces aristo aventurières avec un visage d'ange posé sur un corps de putain... et que la mission du jour... et ben... ce serait pour cette donzelle qu'il l'aurait entreprise... Mais je ne vous ai rien dit...

_________________
Le vénitien vous aime.
___________________________________________________________
 study  2 bouteille  Par la Sainte Grappa, que Dionysos bénisse vos Os !2 bouteille  study 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.treviz.net
El prophete



Nombre de messages : 24
Age : 24
Navyre : Ma coquille de noix de belandre
Nationalité : j'ai -10 de chaque alors je change tous les jours
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: C'est ici que les vieux colportent tous leurs ragots...   Dim 19 Nov 2006 - 9:38

Puis le veillard repris : Ah aussi y a ct autre charlatan la el prophete qui va arriver !Les autres vont lui faire la fete pacqu'il avait predis la chute de nevis et qu'ça a donné a nos ptits gars du coeur a l'ouvrage !!Patron ,encore de la grappa !! fit-il de plus en plus au bord de la meche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
El prophete



Nombre de messages : 24
Age : 24
Navyre : Ma coquille de noix de belandre
Nationalité : j'ai -10 de chaque alors je change tous les jours
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: C'est ici que les vieux colportent tous leurs ragots...   Sam 2 Déc 2006 - 19:09

Un jeune marin d'eau douce entra et fis au veillard : A tu es la pépé ?! puis il fit a la cantonnade : Ne l'ecoutez pas il radoterait n'importe quoi pour avoir un peu de grappa !Aparement choqué le vieux s'ecria : De quoi ?!! Tu te moque de mes vieux os gamins ?! Tous ce que je dis est vrai !! D'ailleurs el prophete va venir tu lui demandera !! Meme qu'il pretends avoir des informations confidentielles a nous delivrer !! Tu lui demandera toi meme de lui predire quelque chose tu vera il ne se trompe jamais !! Sur ce le gamin traina son grand pere dehors sous les injures des clients qui voulaient encore une belle histoire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pietro-luigi de treviso
Le Vénitien
avatar

Nombre de messages : 7425
Age : 46
Navyre : Une Tartane. Jamais la même.
Nationalité : Vénitienne.
Date d'inscription : 24/10/2006

MessageSujet: Re: C'est ici que les vieux colportent tous leurs ragots...   Sam 10 Mar 2007 - 1:54

Sur la rade de Puerto Principe, il y avait un troquet déglingué que quelques habitués ne quittaient jamais... La ville était à feu et à sang mais pour ses quelques iréductibles, cela n'avait guère d'importance... Tant qu'il y avait encore du Rhum au troquet, il n'y avait aucun raison de s'inquiéter, il y avait encore de l'espoir...

- Z'avez vu l'armada qui trône dans le port ? demanda le patron du troquet en crachant sur l'un des pots de terre qu'il essauyait...

- Ouais... des français... Ils ont pris la ville soi disant pour leur Roy... En réalité, ils l'ont surtout pris pour eux, comme tous les brigands... Parait qu'on les a surnommé ironiquement les Maréchaux... justement parce qu'ils se prennent pour l'armée du roy de France à eux tout seul... répondit le jeune Salvador. En fait il s'agit simplement d'une compagnie de corsaires Françoys... En bref, des brigands officiels... Comme tous les corsaires... Ils sont somme toute assez armés pour faire des dégats... On dit qu'ils font regner leur loi spartiate, partout où ils passent... enfin ils essayent... encore des illuminés... Parait qu'ils ne jurent que par l'ordre militaire... on dit même qu'ils interdisent la boisson dans les villes qu'ils investissent... Va savoir ce qu'ils nous réservent à nous, les gueux de Puerto Principe...

- Interdire la boisson ?! S'indigna le patron. Vont pas faire long feu ! C'est moi qui te le dit... Y a des révoltes qui naissent pour moins que ça... C'est moi qui te le dit...

- Ouais on sait que c'est toi qui parle... Pas la peine de le préciser... Objecta un gars, somnolant dans l'angle de la pièce.

- En tout cas, repris Salvador, z'ont des drôles de manières, ces brigands... Un ami m'a raconté qu'il aurait surpris leur chef, la nuit dernière, dans une posture pas très catholique si vous voyez ce que je veux dire...

- Non on n'voit pas... Précise... Rétorqua le gars assis dans l'angle.

- Ben mon ami, tu sais, cette grosse baderne de Pedro, le trafiquant de gnôle, aurait surpris le chef des brigands, un vieux, un certain Blythion, vêtu en femme et outrageusement maquillé, sur le pont de son navire... Le gars se livrait à des attouchements sur son illustre personne, devant un large psyché tenu par deux de ses jeunes marins...

- Par Saint Patrick et Saint Vincent réunis ! C'est pas humain... S'exclama le patron. Va savoir ce qu'ils nous réservent...

_________________
Le vénitien vous aime.
___________________________________________________________
 study  2 bouteille  Par la Sainte Grappa, que Dionysos bénisse vos Os !2 bouteille  study 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.treviz.net
Pedro-Paolo Del Asturias

avatar

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 22/04/2007

MessageSujet: Re: C'est ici que les vieux colportent tous leurs ragots...   Mar 24 Avr 2007 - 12:41

Trouver le lieu de réunion des Passagers du récif s' était avéré à l' image de cette curieuse confrérie : chaotique, erratique et désordonné. Cela avait été un vrai défi, digne de ses qualités de journaliste d' investigation, pour l' homme au visage buriné par le temps et le soleil.

Non pas que ce lieu soit entouré de secret au point d' être introuvable, mais à cause de la réputation sulfureuse qui courait sur les orgies qui s' y déroulaient ou les propos séditieux qui s' y prononçaient.

L' homme déboucha sur la place qui servait, dit-on, d' Agora à la plus pittoresque des faunes des caraibes. Elle était emplie de vie, telle une place un jour de marché et l' on s' y pressait comme la vérole sur le bas-clergé milanais.

Fatigué de ses pérégrinations au travers du labyrinthe de ruelles de la vieille ville, du moins ce que l' on appelait une vieille ville par delà les mers ce qui en Europe était un quartier neuf, l' homme avisa un banc où devaient se presser habituellemnt de vieux corses bavassant et se jucha dessus.

Il s' éclaircit la voix et entonna à la cantonade :


-Bonjour à tous, je suis le futur envoyé spécial de votre gazette locale, le journal des caraibes et je viens rencontrer mon futur collègue au talent certain pour les choses de la plume et plus si affinités.

Je dois bien avouer que je suis tout à la fois enchanté et déçu de ce que je trouve ici.
Enchanté de constater qu' il existe un endroit où les gens intelligents de divers horizons viennent confronter leurs idées, refaire le monde et élever le niveau du débat général en ces terres inhospitalières pour l' esprit mais point pour la raison.
Déçu de ne pas surprendre ces agapes auxquelles on prête vie dans ces lieux : orgies mêlant Vénitiens fornicateurs, jeunes libertaires, jésuites pratiquant la religion de l' amour, irlandais voleurs, gallois nouvellement moustachus, suissesses mercenaires, fantômes de morts connus et autres pléonasmes; le tout devisant devant l' organe, de fort belle facture paraît-il du plus célèbre d' entre eux.

J' ai en effet hâte d' entendre de Treviso m' expliquer où se situe sa confrérie sur le si particulier échiquier politique des caraibes.

J' ai pour mission de donner un peu de voix à la communauté ibérique au sein de notre rafraichissant bulletin et il me semble que vous pourriez éclairer ma lanterne.

Mais je constate que je monopolise l' attention et la parole comme il m' en prend de plus en plus clairement l' habitude. Où donc se trouve le maître des lieux?


Puis il s' assied en poussant un soupir de contentement, embrassant l' assistance de son regard malicieux et toujours vif, lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Dampier

avatar

Nombre de messages : 109
Navyre : Roebuck
Nationalité : Pyrate
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: C'est ici que les vieux colportent tous leurs ragots...   Mar 24 Avr 2007 - 15:13

William, occupé à faire des cocottes et des avions avec des cartes obsolètes, répondit brièvement :

- Les Passagers ? Ma foi, plutôt à gauche... Très très à gauche... Di moins en majeur partie... C'est plutôt ça, hein Tréviso ?

Il voulut faire une sculpture de papier en relief en la gonflant d'air, mais la cocotte de papier lui explosa au visage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://williamdampier.skyblog.com
Rick BaldüS
Le Germain Bavarois
avatar

Nombre de messages : 3217
Age : 103
Navyre : Tartane magik
Date d'inscription : 25/10/2006

MessageSujet: Re: C'est ici que les vieux colportent tous leurs ragots...   Mar 24 Avr 2007 - 20:27

A Gauche ..que Nenni mon Ami..les Passagers sont à l Ouest ..toujours plus à l Ouest..

_________________
Tout Homme profond porte un Masque..aujourd'hui un Avatar affirmerait Nietzsche..hahahaha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pietro-luigi de treviso
Le Vénitien
avatar

Nombre de messages : 7425
Age : 46
Navyre : Une Tartane. Jamais la même.
Nationalité : Vénitienne.
Date d'inscription : 24/10/2006

MessageSujet: Re: C'est ici que les vieux colportent tous leurs ragots...   Mar 24 Avr 2007 - 21:33

Le Vénitien s'avança et salua Bald, William, ainsi que le nouveau venu...

- Oui c'est cela même, frère Bald... A l'Ouest... A l'Ouest de la Gauche ! Laughing s'esclafa-t-il en adressant un clin d'oeil à William... Plus personnellement, étant quelque peu ambidextre, j'ai parfois du mal à dissocier ma gauche de ma droite... N'étant cependant pas complètement au centre, l'ouest et l'est me parlent d'avantage... Or oui, Foutre Dieu ! Le Vénitien est carrément à l'Ouest ! Néanmoins, lorsqu'il réfléchit à la main par laquelle il écrit, il parvient à dissocier sa gauche de sa droite... et alors il en déduit qu'il est effectivement à la gauche de l'Ouest !

- Pour être un peu plus sérieux nostre Confrérie est une joyeuse et bordélique Respublique... Elle regroupe des libres penseurs de tous bords, de toute nation, de toute confession... Mais son désordre n'est qu'apparant car lorsqu'il s'agit de s'en aller guerroyer pour de justes et utopiques cause, tous nos frères et soeurs répondent d'un seul corps... C'est un peu la spécificité des Passagers... Un bande d'anarchistes, de libertaires, de libéraux même parfois, de socius égalegement, terme qu'employaient les antiques romains pour désigner ceux qui aimaient les autres, ceux qui aimaient vivre parmi les autres... de républicains, de modérés, d'hérétiques, de chamanes, que sais-je, qui s'unissent perpétuellement en un joyeux festin d'amis... et non d'assis... éhéhéh...

Puis il fit silence pour lemper une gorgée de Grappa...

- Tenez, fit-il en direction du journaliste ibère... C'est de la Grappa... Goûtez... et vous comprendrez ensuite ce qu'est la Grappa...

La Grappa, voyez-vous est un lieu qui dépasse le simple cadre de nostre confrérie... Et il est peut-être plus judicieux de s'intéresser à la Grappa plutôt qu'à notre confrérie Stricto-sensu surtout que nostre joyeuse confrérie est à l'origine de la Grappa... En comprenant la Grappa, vous cernerez donc sans doute mieux le sens de nostre confrérie...

La Grappa est un lieu ouvert à toute confrérie, à tout corsaire et tout pirate amis... Et ce lieu commence à être bien fréquenté puiqu'il recense pas moins de 74 membres... Une belle grappe d'âmes ! Porteuse de l'espoir d'un beau festin d'amis ! De toute nation, de tout bord, même de nos ennemis ! La Grappa est une Respublique Populaire où chacun peut venir porter les couleurs de ses idées neuves et progrèssistes. Un endroit où se chamailler. Un endroit où débattre. Un parlement où la liberté d'expression est de mise. Une force de proposition. Une concrète utopie. Une soupape de sécurité, également, car elle permet de se défouler et de parler. Nous acceptons toute parole, même la plus rude. Nous aimons la tolérence, le respect et la confrontation des idées. Nous aimons parler. Car la parole est le propre de l'Homme et parce qu'en humanistes, nous pensons que tout problème peut se résoudre par la parole, que le monde peut progresser par la dialectique de la parole. La Grappa est un endroit où s'aimer les uns les autres. Un endroit où nous apprenons à aimer nos différences. La Grappa est une terre d'asile pour tout frère en lutte constre la tyranie. La Grappa est un état d'esprit qui transcende les clivages. La Grappa est un lieu d'amitié et de fraternité. Elle est le terreau d'idées révolutionnairement romantiques. Elle est le berceau d'un monde libre, égalitaire et fraternel.


Reprenant son souffle...

- Partant de là, nous engageons des combats, en fraternité... Des combats qui nous semblent justes à mener... qui nous semblent aller dans le sens de l'Histoire et constre les puissants... D'où nostre actuelle guerre constre la puissance Maréchalienne. L'histoire est en marche et nous luttons donc ensemble pour faire évoluer le Monde dans le sens de l'Histoire... D'une part, par la défense des idées de la république... Gageons que d'ici deux siècle cette idée bouleversera le payasage politique de l'Europe ! Nous sommes ici les utopiques précurseurs de ces bouleversements democratiques à venir ! La république est nostre fer de lance puisqu'elle seule peut garantir la liberté, l'égalité et la fraternité aux hommes, rejetant l'injustice des regnes héréditaires et intolérants... En cela, les compagnons de la Grappa se veulent visionnaires... Et d'autre part, nous oeuvrons, autant que nous le pouvons, pour une attribution, historiquement juste et conforme, des cités de nos mers... En cela, nous sommes favorable à d'avantages de ports Hyspagnols, notamment au sud... Puisque cela va dans le sens d'une plus grande objectivité historique... et puisque c'est ce qui semblait vous intéresser...

Regardant l'ensemble de ses camarades...

- Bon mais maintenant, frères, que diriez-vous d'aller savourer un bon repas généreusement arosé ! Parce que Foutre Dieu ! Tout progrès social commence par un bon repas, pris en commun, et généreusement arosé !

(HRP : Pour résumer, c'est Sexe, Grappa et Rock'N Roll !!! Laughing )

_________________
Le vénitien vous aime.
___________________________________________________________
 study  2 bouteille  Par la Sainte Grappa, que Dionysos bénisse vos Os !2 bouteille  study 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.treviz.net
Pedro-Paolo Del Asturias

avatar

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 22/04/2007

MessageSujet: Re: C'est ici que les vieux colportent tous leurs ragots...   Mer 25 Avr 2007 - 7:46

Le journaliste se fendit d' un large sourire devant le discours du Vénitien. Il se leva et lui tendit le bras.

Monsieur, on ne m' avait, pour une fois, pas induit en erreur. Je savais trouver ici un relai pour les idées novatrices qui ne sont plus les bienvenues en métropole. Le climat s' est tendu avec la conversion de plus en plus de monde aux idées réformatrices. Dans le Saint Empire, on ne parle plus que de théologie, de bazar bien souvent, mais cela laisse aussi la porte ouverte à un retour aux idées de nos antiques aieux.

Je serai très honoré de partager la Grappa avec vous et de deviser des choses de la République et de vos relations avec l' Espagne. Nous pourrons aussi développer notre future collaboration au journal où, j' imagine, nous devrons éviter d' aborder ce genre de sujet de front.


Dernière édition par le Lun 30 Avr 2007 - 17:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
medved le grand
Grand Maitre, Ours Passager
avatar

Nombre de messages : 913
Age : 34
Navyre : l'Ours des Récifs (fregate rapide)
Nationalité : Passager
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: C'est ici que les vieux colportent tous leurs ragots...   Mer 25 Avr 2007 - 11:16

je dirais qu'ici mieux que n'importe ou, le mot "confrérie" prend tout son sens
mais notre confrérie ressemble d'avantage a une grande famille soudée ou n'importe lequel de nos freres est égal a tout autre...
la hierachie chez nous est uniquement a titre militaire pour une meilleure cohésion de nos troupes mais sortis de ce cadre la la meilleure devise (qu'on nous volera un jour ou l'autre) est : "liberté (totale), égalité (parfaite) fraternité (unique)"
nous sommes pas une confrérie de 28 membres actifs, nous somme une seule et meme famille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: C'est ici que les vieux colportent tous leurs ragots...   

Revenir en haut Aller en bas
 
C'est ici que les vieux colportent tous leurs ragots...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tous nos bon vieux FPS!
» Déplacement des tirailleurs.
» Vieux jeux éducatif gratuit
» Des étagères pleines à craquer de vieux jeux
» [Aide] Débloquer tous les bâtiments .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Grappa :: Pont Supérieur :: Murmures d'équipage-
Sauter vers: