La Grappa

Amitié Fraternité Grappa
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le départ du Vénitien...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pietro-luigi de treviso
Le Vénitien
avatar

Nombre de messages : 7425
Age : 46
Navyre : Une Tartane. Jamais la même.
Nationalité : Vénitienne.
Date d'inscription : 24/10/2006

MessageSujet: Le départ du Vénitien...   Mer 11 Juin 2008 - 3:02

Au petit matin, les fêtards du NjOrD s'éveillaient avec un violent mal crâne... On eut cru l'équipage du hollandais volant...

Le Vénitien se redressa et sourrit lorsqu'il découvrit le message de Drosera...


- Que Dionysos bénisse vos Os très chère, fit-il en souriant...

Puis il se fraya un passage parmi les corps étendus de ceux qui cuvaient... Il observa l'horizon... Le NjOrD mouillait non loin de la Côte... Cette côte bordée par une luxuriante forêt...

Le Vénitien respira profondément.

Il ferma les yeux.


Depuis quelque temps, il sentait que quelque chose, en lui, avait bougé.

Quel était, finalement, le sens de sa vie ? Il avait atteint des sphères qu’il n’eut jamais cru capable d’atteindre… Il avait eu, possédé des choses qu’il n’eut jamais cru possible de posséder… Et cependant… Cependant la seule chose véritable, ici bas, elle était ailleurs… Et cette chose, s’il la pressentait, s’il la sentait grandir en son cœur, il ne pouvait réellement la toucher… Peut-être du fait de ce qu’il était devenu…


Le Vénitien saisit un rouleau de papier qui trainait là, à terre... Puis il se redressa, et s'accouda au bord pour écrire.

Le Vénitien a écrit:


Mes amis, mes frères,

Voilà deux ans et demi, ayant affronté l’océan des Atlantes, je débarquais en ces eaux pour rejoindre mon vieux frère Fanchou Lespinasse. Je naquis en ce monde par une homérique bataille que nous baptisions du nom de « Grande Horde au Drapeau Noir ».

Après moult péripéties, j’ai malgré tout réussi à boucler la boucle… La révolution romantique que j’appelais de mes vœux en arrivant, pour laquelle j’ai subi le cachot, traversé les épreuves et l’adversité, est belle et bien lancée et ne s’arrêtera plus. Nos frère ont accédé à la démocratie direct. Ils sont capables d’avancer, désormais, sans Grand Frère… Je suis soulagé en cela qu’elle n’a désormais plus besoin de moi, cette cause là…

Des dettes, j’en laisse… Et Foutre dieu, s’il y a bien des gens qui, à coup sûr, saliront ma mémoire, ce seront sans nul doute les armateurs ! Des dettes, j’en laisse donc mais la seule qui me préoccupe présentement c’est celle dont nous sommes tous redevable et qui sera soldé par la mort. Celle-là, je ne peux me résoudre à l’ignorer. Celle-là, je me dois de la solder.

Deux ans et demi… Déjà Deux ans et demi… Deux ans et demi de joie et de folie que je n’oublierai jamais, pas même dans la mort !

Que restera-t-il de ce personnage que je me suis battis ? Un nom ? Qui peu à peu sera oublié… Et mon Ego en crève ! Mais celui-là, justement, qu’il crève une bonne fois pour toute ! C’est ainsi seulement que j’avancerai ! Il m’a causé suffisamment d’ennuis comme ça !

Je m’en vais, mes frères et sœurs, rejoindre Fanchou… Ma quête ne cessera pas mais elle ne sera plus matérielle.

Que me restera-t-il de cette vie-là quand j’entrerai dans la forêt ? Il me restera le ciel argenté de l’adriatique, un soir d’hiver, ce point de confusion, entre ciel et mer qui transporte le regard au-delà du possible. Ce ciel me guidera. Il me restera de magnifiques sentiments. Ceux de la fraternité. Ces magnifiques sentiments que l’on peut ressentir lorsque l’on a vaincu une incompréhension, lorsque l’on a vaincu un préjugé. Cette paix. Tous ces Corsaires, pirates, qui ont façonné ma vie, durant ces deux étranges années. Ces sublimes rencontres qui transformèrent le petit éditeur Vénitien que j’étais en Corsaire. Ce jeune Barth promis à un brillant avenir et je suivrai sa carrière, de ma retraite. Il est comme mon fils, j’ai pour lui la fierté qu’un père porte à son fils… Et puis mes ennemis d’hier, les Maréchaux avec qui j’ai su dépasser la haine pour m’en faire des frères ! Quelle victoire ! La plus belle de mes victoires ! Une victoire sur l’Ego ! Ma première victoire sur l’Ego était gagnée quand je fis des Maréchaux mes frères ! J’emporte avec moi la généreuse franchise l’éternel souvenir de la sage bonté de Dragan Doria, ce frère. La franchise fraternelle de Jean Dufremont. L'humour de ce fieffé Guillaume d'Avincourt.

J’emporte le sourire de mon jeune fils Arthuro qui me donnera la force d’être meilleur, chaque jour, qui m’évitera la mort, la vrai mort, celle de la dignité et de l’âme… et celui de sa mère, Louis de Castenac…

J’emporte avec moi la fraternité bienveillante et apaisante de mes frères et sœurs Passagers du Récif ! Quelle magnifique confrérie ! J’emporte l’humour décalé de cette vieille bourrique bavaroise et égocentrique de Rick ! Ahahah ! Rick mon frère ! Un jour, je suis sûr qu’il me rejoindra, celui-là aussi… Celui qui de ma bouche peut et sait tout entendre sans que j’ai à me justifier ! Ah les Passagers du Récif ! Je les vois d’ici chialer comme des fiotes sur mon départ tout en se sifflant mes derniers litres de Grappa, ces ladres ! ahahahah ! Je les aime ces Passagers du Récif ! Qu’ils continuent à traquer la nobliote engeance partout où elle se trouve ! Qu’ils continuent à foutre le bordel partout pour déstabiliser ce système et imposer le leur ! J’aime les Passagers et je meurs Passager ! Libertaires ! Frondeurs ! C’est en Passager que j’entrerai dans cette forêt où LA vie m’attend, Foutre Dieu ! Qu’on salisse un Passager et c’est ma nature que l’on salira ! Je sais que j’aurai toujours, sur la Grappa, une cellule où me réfugier… pour rendre visite à mes frères…

J’emporte le souvenir de ce fou d’Adam ! Mon frère en amitié et en folie, celui là ! Nous en avons vécu des aventures, lui et moi, Foutre Dieu ! Qu’on lui donne mon domaine de Maracaïbo… Il y trouvera peut-être son Saint Graal… Qui sait ?

J’entre dans la forêt avec le souvenir d’Ama. Qu’elle veille sur elle et qu’elle soit assurée de ma bienveillance par delà les frontières. Malgré ce qu’on a pu entendre et lire, ça et là, nous formâmes un véritable couple. Un bien étrange couple, certes, mais c’est ainsi. Je l’aime et je sais qu’elle m’aime.

Je devins célèbre par la grâce de Dionysos et de sa Grappa. Je n’aurais pu rêver meilleur destin. Maintenant, il me faut cependant laisser mon Ego de côté pour retrouver mon âme. Abandonner les cités pourries et entrer dans la fraîcheur de la forêt.

Il y a une force, par delà l’univers, qui m’éprouve et me rassure. Elle saura me guider, douce et bienveillante, et elle me rendra mon âme.

Le Vénitien Vous Aime !

Que Dionysos bénisse vos Os !

Amitié. Fraternité. Grappa.

Pietro-Luigi De Treviso.



Il saisit un canif puis accrocha la lettre sur le mât du navire...

D'un pas sûr, il se dirigea vers sa cabine.

Il ôta tous ses vêtements. Puis il se vêtit d’un pantalon et d’une veste de cuir. Il enfila ses cuissardes. Ajusta le fourreau de son épée à sa ceinture. Il emplit son sac de choses essentielles.

Il prit soin que personne ne le vît puis il se dirigea vers les chaloupes...

Il mit cap vers la côte...

D'ici une petite heure, il entrerait dans la fraîcheur de la forêt et retrouverait son âme. Cette pensée emplissait son coeur d'un joie nouvelle, encore jamais ressentie jusqu'ici. Il était vivant ! Il partait vivant !

_________________
Le vénitien vous aime.
___________________________________________________________
 study  2 bouteille  Par la Sainte Grappa, que Dionysos bénisse vos Os !2 bouteille  study 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.treviz.net
Rick BaldüS
Le Germain Bavarois
avatar

Nombre de messages : 3217
Age : 103
Navyre : Tartane magik
Date d'inscription : 25/10/2006

MessageSujet: Re: Le départ du Vénitien...   Mer 11 Juin 2008 - 18:43

Le Germain s’éveilla, la fête sur le NjOrD avait cessé au petit matin..le Silence..les vapeurs de Grappa s’échappaient des corps allongés rompus par la bacchanale et la luxure de Cette Nuit de Liesse..
Tout semblait étrangement calme.. trop calme.. son crâne était sur le point d’éclater.. Rick se précipita vers le Mat de NjOrD pour se fracasser la tête contre !!


par THOR !! Que signifie ce coutelas planté dans le mat, qui est le Ladre qui a ….

Le Germain ne put terminer sa phrase..le choc violent avait déchirer le Parchemin..
Rick courrait après sur le pont et pu le saisir avant qu’il ne soit emporté par les Vents..

Ses yeux parcouraient le parchemin lisaient et relisaient ces lignes..NON il ne pouvait le croire..Ha ahahha ce Diable de Vénitien son Frère avait décidé de rejoindre cette Salope de Lespinasse..hahahaha..
Les larmes roulaient sur ses joues burinées par les Vents et le Sel des Caraïbes.. la joie se mêlait à une Tristesse sans nom..
Tout défilait dans sa tête encore sonnée.. mais sous le choc de l’émotion Le Germain avait retrouvé cette lucidité qui faisait de lui un Loup de Mer redouté des Caraïbes..
Il se souvenait..
Les premiers temps de la Découverte d’un Frère venu de Vénétie..
Tout semblait les opposer et pourtant ils avaient appris à s’apprécier et à s’aimer..
Leur complémentarité avait conduit les Passagers à devenir une Confrérie reconnue dans les Caraïbes.. Certes souvent haie..mais qu’importait l’apparence que certains lui conféraient, seule la Fraternité qui y régnait suffisait à leur bonheur.. !



AAaCHhhhh !! par THOR FRERE ! Nous T’AIMONS.. Que Tu SOIS en PAIX dans ton Cœur parce que.. Saches Vénitien que tes Frères Passagers seront à jamais ta Famille..

Puis Rick regarda s’éloigner cette Chaloupe où l’on devinait encore malgré la brume.. cette silhouette familière qui lentement vacillait comme la flamme d’une bougie à jamais inscrite dans les yeux rougis du Germain..

_________________
Tout Homme profond porte un Masque..aujourd'hui un Avatar affirmerait Nietzsche..hahahaha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam Smith
Grand Maistre
avatar

Nombre de messages : 1557
Age : 32
Navyre : chaloupe de dépanage / je suis chez MMA 0 traca 0 blabla
Nationalité : Pirate, techniquement parlant pas encore, mais pirate quand même!
Date d'inscription : 23/10/2006

MessageSujet: Re: Le départ du Vénitien...   Mer 11 Juin 2008 - 20:33

Adam siroté un verre de Grappa, Made in Trévis’, quand son navire approcha la crique de mouillage du Njord et du navire du Vénitien, quand un pigeon alla s’écraser sur le mât. Un matelot arriva pour l’apporter à Adam.

Lit le, veux-tu. Dit Adam.

Une fois lu, Adam recracha la gorgée qu’il venait de prendre, et se mit a crier.

TOUS LES CANONS EN BATTERIE BANDE DE LADRES !!!

Les hommes s’exécutèrent, Adam regarda en direction de la jungle.

FEU SUR LA JUNGLE, RASEZ MOI TOUT CA !!!!

Adam du cul-sel le reste de son verre.

TREVIS’ FOUTRE PUTE DE SALOPRIE DE RITAL DE MERDE !!! REVIENS PARMI NOUS !!!!

Alfred accouru auprès d’Adam.

Qu’y a-t-il capitaine ?

Cette salope de Trévis’ s’est barrée dans la forêt. Le pire, c’est qu’il me doit une blinde l’ordure, il est bien mignon de me refiler son domaine de Maracaibo, mais avec ce qu’il me doit y’a de quoi en racheter 5 de domaines !!! Je te jure, on va raser cette putain de forêt et le ramener par la peau du cul !!!!


Adam alla à sa cabine en marmonnant.

J’ai même pas pu lui dire que le Smith l’aime à ce bougre.

_________________
Sawko, sawko, ye t'encoul!!!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward John Trelawney
Grand Maistre
avatar

Nombre de messages : 74
Age : 25
Navyre : La Gorgonne
Nationalité : Britannique
Date d'inscription : 29/07/2007

MessageSujet: Re: Le départ du Vénitien...   Jeu 12 Juin 2008 - 18:24

Edward était affalé sur le pont entre un tonneau et quelques cadavre de bouteilles vides. Il s'éveilla et passa ses doigts anguleux dans sa barbe vieille de deux jours. Il se mit debout avec beaucoup de mal et se dirigea en titubant vers sa cabine. Sur le bureau, un tas de choses et d'autre allant de la longue vue à la statuette chinoise en porcelenne en passant par la gargousse de poudre. Là, surplombant, victorieux, cet amat d'immondissent, une lettre aux armes du Venitien. Quand Edward l'eu lu. Il l'a relu une seconde fois...

BON DIEU DE MERDE!!!!!!!!!!!!!

Il courut sur le pont et vit la chaloupe partir vers la terre... Il s'aissit une drisse et se hissa avec souplesse jusqu'a la plus haut verge de son navire et d'une voix puissante il se mit à déclamer une chançon en Gaélique:
(en gaélique dans le texte)


-Moi, mon Père et nos pères auparavant
Croassez corbeaux, je viens vous nourrir
Mer et grèves sauvent notre honneur
Croassez corbeaux, je viens vous nourrir
A l'épée, à la lance, à la planche d'abordage,
Croassez corbeaux, je viens vous nourrir,
Un homme doit naître, combattre et mourir,
Croassez corbeaux, je viens vous nourrir...

Le chant s'emplifia de plus en plus dans sa bouche et il finit par le hurler à plein poumon tout en laissant couler ses larmes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sark Van Hummel
Ordre de Malte
avatar

Nombre de messages : 103
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Le départ du Vénitien...   Lun 16 Juin 2008 - 12:25

Sark avait appris la nouvelle en pleine mer. Malgré la mer grosse et la tempête, il avait quitté le pont supérieur où il aimait donner ses ordres par temps de pluie, et avait rejoint sa cabine.
Nul ne sait ce qu'il fit au juste pendant ses longues heures, seul. D'aucuns prétendirent que le Shark était effondré, qu'il pleurait toutes les larmes du monde; d'autres dirent qu'il avait voulu renoncer au Créateur pour sombrer dans l'Antéchrist et vendre son âme au Diable; d'autres enfin pensèrent qu'il avait fait une lettre d'adieu à son ami et qu'il l'avait remise à la mer...

En cette fin d'après midi du 16 juin 1608, Sark Van Hummel quitta sa cabine et revint aux commandes du navire.


- CAAAAAAAAAAAAAP AU 310 ! NOUS FERONS ESCALE DANS 3 JOURS, J'AI UNE COMMANDE A PASSER !!!! ET AFFALEZ LES VOILES, LE VENT VA NOUS LES DECHIRER...

Les marins les plus proches entendirent alors que l'Espadon Argenté allait être reconstruit... En souvenir d'un vieux camarade...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le départ du Vénitien...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le départ du Vénitien...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mon départ à l'arraché mais nécessaire.
» [CXL] Palm City - aménagement part 1 - Maria Beach
» Départ pour la Finlande!
» Entraînement au départ triathlon...
» Warhammer V8 à la Case Départ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Grappa :: Pont Supérieur :: Affichage officiel-
Sauter vers: